Bertrand François (handball)

Bertrand François
Image illustrative de l’article Bertrand François (handball)
Fiche d’identité
Nationalité française
Naissance (61 ans)
Poste Entraîneur
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Sarrebourg MS HB (adjoint)
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1980-1987 Drapeau : France SMEC Metz
1987-1988 Drapeau : France SLUC Nancy
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
1988-199? Drapeau : France SLUC Nancy
1995-1996 Drapeau : France ASPTT Metz rés.
1996-2003 Drapeau : France ASPTT Metz
07-10/2003 Drapeau : France Issy-les-Moulineaux HB
01/2004-2006 Drapeau : France HB Metz Métropole
2006-2009 Drapeau : France HB Metz Métropole CDF
2009-2010  Drapeau : France Metz Handball
2020-  Drapeau : France Sarrebourg MS HB (adjoint)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.

Bertrand François, né le [1] est un entraîneur de handball français. Il a gagné à de multiples reprises le titre de champion de France de handball féminin en tant qu'entraineur du club de Metz.

BiographieModifier

C’est quand il entre en fac de sports à Nancy qu’il commence pleinement à jouer au handball car dans sa promotion, il y a plein de handballeurs et notamment Olivier Krumbholz[2]. Avec eux, il progresse, participe à quelques entraînements avec le Stade messin étudiants club et signe y son premier contrat en 1980[2].

En 1987, il quitte le SMEC Metz pour le SLUC Nancy[3]. Un an plus tard, il devient l'entraîneur du club.

En 1995, il rejoint l'ASPTT Metz comme entraîneur de l'équipe réserve qui évolue en Nationale 1[1] alors qu'Olivier Krumbholz a quitté l'équipe première pour l'équipe de France. Un an plus tard, il devient l'entraîneur principal du club. En 2003, il signe à Issy-les-Moulineaux[4]. Il occupe toutefois en même temps le poste de conseiller technique régional à Nancy, mais les démarches administratives se sont rallongées et finalement la mutation n’a pu être obtenue pour rejoindre la Hauts-de-Seine et Bertrand François est alors contraint de quitter Issy[5],[6].

Il retrouve finalement son poste en janvier 2004 après l'intermède non concluant de Patrick Passemard et y reste jusqu'en 2006.

Après s'être occupé du centre de formation de Metz de 2006 à 2009, il reprend les rênes de l'équipe première lors de la saison 2009/2010. Mais cette saison est toutefois difficile. Si le club remporte les deux coupes nationales, il laisse échapper le championnat et le parcours en coupe d'Europe est marqué par deux événements : après l'affaire Prokop en octobre où Prokop et l'Hypo Niederösterreich ne seront que légèrement sanctionné au détriment de Metz, Bertrand François est agressé à 40 secondes de la fin du match par un supporter du Buducnost Podgorica lors de la demi-finale aller de la Coupe des coupes à Podgorica[7], ce qui n'empêchera pas le club monténégrin d'éliminer Metz à l'issue du match retour.

Après cette saison éprouvante, Bertrand François décide d'arrêter le handball de haut niveau pour notamment entraîner les jeunes du Comité de Moselle et être bénévole à la Ligue de Lorraine aussi[8]. En 2016, il est directeur de l'organisation du Tournoi de qualification olympique qui a lieu à Metz avec l'équipe de France[8].

En 2020, il est nommé entraîneur adjoint du Sarrebourg Moselle-Sud Handball qui est promu pour la première fois Championnat de France masculin de D2 (Proligue).

Vie privéeModifier

Sa fille, Hélène François, a été joueuse à Metz avant de quitter le club en 2010 comme son père.

PalmarèsModifier

DiversModifier

De 2006 à 2009, il a souvent été sollicité par une radio locale comme consultant pour apporter son avis sur les matchs du Metz Handball.

RéférencesModifier

  1. a et b « Entraîneur de l'équipe de D1 F : Bertrand FRANCOIS », Fans M'Essaim, Supporters de l'équipe féminine de Metz Handball, (consulté le 4 mars 2020)
  2. a et b « Bertrand François, le feu et la glace », La Semaine, (consulté le 4 mars 2020)
  3. « Hand-ball : bulletin fédéral n°232 : Présentation de la saison 87/88 du SLUC Nancy », Fédération française de handball, (consulté le 4 mars 2020), p. 14
  4. « Bertrand François rejoint Issy-Les-Moulineaux », sur handzone.net, (consulté le 4 mars 2020)
  5. « Bertrand François n'est plus isséen », sur handzone.net, (consulté le 4 mars 2020)
  6. « Bertrand François quitte Issy », sur handzone.net, (consulté le 4 mars 2020)
  7. « Bertrand François: «C'était comme dans le film A mort l'arbitre» », 20 Minutes, (consulté le 25 août 2020)
  8. a et b « Bertrand François de retour aux Arènes », Le Républicain Lorrain, (consulté le 25 août 2020)