Ouvrir le menu principal

Bertrand Crasson
Image illustrative de l’article Bertrand Crasson
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (47 ans)
Lieu Bruxelles (Belgique)
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1982-1985Red Star Evere
1985-1989RSC Anderlecht
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1989-1996RSC Anderlecht- (-)
1996-1998SSC Naples- (-)
1998-2003RSC Anderlecht- (-)
2003-2004K Lierse SK- (-)
2004-2005FCM Brussels S- (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991-2001Belgique 26 (1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Bertrand Crasson est un footballeur belge né le à Bruxelles.

Sommaire

BiographieModifier

Bertrand Crasson commence le football en 1982, au Red Star Evere. Il rejoint le RSC Anderlecht en 1985. Il dispute son 1er match en équipe première le 1er septembre 1990. Son poste de prédilection est arrière droit.

Bertrand Crasson a disputé 329 rencontres en 1re division belge, y inscrivant 20 buts, et remportant 6 titres (1991, 1993, 1994, 1995, 2000 et 2001). Il a, également à son palmarès, une Coupe de Belgique (1994). Il a disputé 78 matches européens sous le maillot anderlechtois, inscrivant 3 buts, et 4 rencontres de Coupe Intertoto avec le Lierse SK.

Après sa carrière de joueur, Bertrand Crasson a travaillé comme consultant pour la télévision belge RTBF pour analyser des rencontres du championnat de Belgique. Cette collaboration a cessé après que l'ancien joueur ait connu des soucis d'ordre privé.

Bertrand Crasson a été un des acteurs de la capsule humoristique Vestiaires diffusée sur RTBF depuis juin 2010[réf. nécessaire].

Désireux de "changer" et de s'éloigner suite à ses soucis privés, Bertrand Crasson s'exile en Thaïlande où il entraîne entre autres pour le club du BEC Tero FC et diverses académies [1]. Au début de l'année 2018, l'ex-international déclare qu'il souhaite retrouver de l'embauche en Europe.

Carrière internationaleModifier

Bertrand Crasson reçoit sa première cape le en étant titularisé lors d'un déplacement en Allemagne (défaite 1-0), pour ce qui est la dernière rencontre éliminatoire de la Belgique lors des Qualifications de l'Euro 92. Cette partie est aussi la dernière de Guy Thys comme sélectionneur des "Diables Rouges".

Après une apparition lors d'un amical en France en 1992, le défenseur latéral doit patienter deux ans avant d'intégrer plus régulièrement le giron de l'équipe nationale. Paul Van Himst ne fait pas appel à lui ni en éliminatoires, ni en pohase finale de la World Cup américaine. Par contre, avec le même sélectionneur, on le retrouve lors de quatre matchs des Qualifs de l'Euro 96 et de quelques parties amicales.

C'est à partir de 1996 que Crasson, passé entretemps à Napoli, devient un incontournable des Diables rouges dirigés par Georges Leekens sur le chemin de "France 98". Présents à six reprises dans l'effectif belge, le "back" connait le pire moment de sa carrière international lors du mondial français. Titulaire lors de l'entrée en matière de la Belgique contre les Pays-Bas (0-0), le "grand Bert" est plusieurs fois mit en boîte par le véloce Marc Overmars. Remplacé après seulement 22 minutes par Éric Deflandre, Crasson ne joue plus lors des deux autres parties des Diables, sanctionnées d'autant de partages et d'une élimination sans gloire au premier tour.

On retrouve Crasson, redevenu Anderlechtois, lors de la Kirin Cup 1999 et lors d'une partie amicale contre...les Pays-Bas, en 2000. Robert Waseige ne reprend pas l'arrière latéral bruxellois dans "les 23" pour l'Euro 2000, mais fait appel à lui à deux reprises pendant les Qualifs de la Coupe du Monde 2002.

Crasson ne dispute pas le premier mondial asiatique car il honore sa dernière cape le et une défaite "4-1" en Finlande.

Au total, Bertrand Crasson a été sélectionné à 37 reprises chez les Diables rouges pour 26 capes. Il est l'auteur d'un but, le quand il ouvre le score à l'Arms Park de Cardiff, dans ce qui sera un succès ("1-2" ) de la Belgique au Pays de Galles, sur le chemin de du mondial 2002[2].

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier