Ouvrir le menu principal

Berthe aux grands pieds (poème)

poème épique

Berthe aux grands pieds est un poème épique en français composé au début du XIIIe siècle qui raconte de façon légendaire la vie de Berthe de Laon, la mère de Charlemagne.

La paternité est incertaine, mais le poème semble avoir été composé par le ménestrel français Adenet le Roi.

DescriptionModifier

Le titre de la version originale, dont la datation imprécise et estimée à peu après 1272-1273, est De Berte aus grans piés[1]. Le poème est constitué de 3486 alexandrins répartis sur 144 laisses.

Cette chanson appartient au « Cycle du Roi » et forme avec celles de Mainet et de Basin un ensemble relatif aux « Enfances de Charlemagne »[2].

HistoireModifier

Dans l'introduction (vers 1 à 167), l'auteur met le lecteur dans le contexte du combat de Pépin le Bref contre le lion et évoque l'accord pour un mariage avec Berthe de Hongrie[2].

Berthe voyage à Paris, se marie avec Pépin le Bref, puis a lieu la trahison de Margiste (vers 168 à 693). Berthe fuit dans la forêt du Mans, où elle vit plusieurs mésaventures (vers 694 à 1235)[2].

Elle s'installe alors chez Simon et Constance (vers 1236 à 1444). Pendant ce temps le roi vit avec la fausse reine à Paris pendant plusieurs années, jusqu'à ce que France de Blanchefleur leur rende visite et se rende compte de la trahison. Elle est punie (vers 1445 à 2459)[2].

Pépin, égaré dans la forêt du Mans lors d'une partie de chasse, rencontre Berthe et essaie d'abuser d'elle. Mais Berthe lui révèle son identité, et Pépin le Bref fait appeler Floire et Blanchefleur, qui confirment qu'il s'agit bien de leur fille (vers 2460 à 3290)[2].

Il rentrent triomphalement à Paris (vers 3291 à 3486)[2].

Versions ultérieuresModifier

  • Berta de li gran pié (franco-italien)[3],[4]
  • Histoire de la reine Berthe et du roy Pepin (mise en prose abrégée)[5]
  • Berthe au grand pied, Conte lyrique pour petits et grands orteils (Chantefable - Livret: Étienne Mahieux (d'après Adenet le Roi), Musique: Mathilde Malenfant (d'après Adam de la Halle et "Aucassin et Nicolette"), Idée originale: Mathilde Malenfant et Léa Sarfati, Mise en scène: Jean-Michel Fournereau, Marionettes: Damien Schoëvaërt, Costumes: Natacha Costechareire, Lumières: Gilles Fournereau.) (Réf. SACD : 963584) [6]

Notes et référencesModifier

  1. « Berte aus grans piés », sur arlima.net (consulté le 17 novembre 2017).
  2. a b c d e et f « Berthe aux grands pieds », sur chanson-de-geste.com (consulté le 17 novembre 2017).
  3. « Berta de li gran pie », sur arlima.net (consulté le 17 novembre 2017).
  4. Fiche de Berta de li gran pié sur le catalogue de la Bibliothèque nationale de France.
  5. « L'histoire de la reine Berthe et du roy Pepin », sur arlima.net (consulté le 17 novembre 2017).
  6. « Berthe au grand pied - Orphée théâtres » (consulté le 16 juin 2019)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Adenet le Roi, Berte aus grans piés, éd. par Albert Henry, Genève, 1982 (TLF, 305).
  • Claude Roussel, « Berthe, Florence, Hélène: trois variations épiques sur le thème de l'épouse persécutée », L'épopée tardive, Littérales, no 22, 1998, p. 38-60.
  • François Suard, « Les aventures de Berthe au(x) grand(s) pied(s) au XVIIIe siècle », Palimpsestes épiques: récritures et interférences génériques, éd. Dominique Boutet et Camille Esmein-Sarrazin, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne (Colloque de la Sorbonne), 2006, p. 129-146.
  • Régine Colliot, « Structure de la trahison dans les diverses versions de la légende de Berte aus grans pies », dans Essor et fortune de la Chanson de geste dans l'Europe et l'Orient latin. Actes du IXe Congrès international de la Société Rencesvals (Padoue-Venise, 29 août - 4 septembre 1982), Modène, 1984, t. 2, p. 663-678.
  • Régine Colliot, Adenet le Roi. Berte aus grans piés. Étude littéraire générale, Paris, 1970, 2 t.

Liens externesModifier