Ouvrir le menu principal

Berthaud de La Chapelle de Villiers

Berthaud de La Chapelle de Villiers
Image illustrative de l’article Berthaud de La Chapelle de Villiers
Gisant évêque Berthaud
Biographie
Naissance Chapelle-de-Villars (Villeneuve-en-Montagne)
Décès
Chalon-sur-Saône
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Chalon-sur-Saône

Berthaud (ou Barthaud, ou Berthoud) de la Chapelle (ou de la Chapelle-Villard, ou de la Chapelle-Villiers), également dit de Villiers est un évêque de Chalon-sur-Saône, né à Chapelle-de-Villard (Villeneuve-en-Montagne) et mort en 1333[1]. La tradition populaire le nomme également Saint Barthaud[2].

BiographieModifier

Chanoine de Chalon en 1304, il est en 1308 procureur de l'évêque de Chalon aux états généraux de Tours[3]. Ensuite il est lui-même évêque de Chalon-sur-Saône de 1315 à sa mort en 1333[2]. Au moment de sa mort il porte le surnom de Villiers, il a voulu être enterré dans le château de sa famille à La Chapelle-de-Villars, lieu dit actuellement situé dans la commune de Villeneuve-en-Montagne en Saône-et-Loire. Son gisant y est toujours visible[2], cette sculpture est classée MH[4]. Les moines de Saint-Pierre en désaccord avec le lieu de sa sépulture, provoquèrent des incidents durant la procession de ses funérailles à Chalon-sur-Saône, et furent condamnés à des amendes[2],[1].

Tradition populaireModifier

La tradition populaire le nomme Saint Barthaud bien qu'il n'ai jamais été canonisé. La légende veut que l'église qui abrite son gisant n'était pas encore construite lors de son inhumation, et fut bâtie en une nuit[3]. On pense également qu'il guérit les articulations. Des pèlerinages étaient organisés et les pèlerins grattaient un peu de poudre du gisant aux articulations et ils allaient la mélanger à l'eau de la source située en bas de la chapelle, puis la buvaient[3].

 
Église de la Chapelle-de-Villars

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier