Ouvrir le menu principal

Bernie Wrightson

dessinateur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wrightson.
Bernie Wrightson
Bernie Wrightson.JPG
Bernie Wrightson en 2006 à la convention des comics de Dallas.
Biographie
Naissance
Décès
(à 68 ans)
Austin (Texas)
Nom de naissance
Bernard Albert Wrightson
Surnom
Master of Macabre
Nationalité
Activités
Conjoint
Michele Wrightson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Distinction

Bernard Albert Wrightson, dit Bernie Wrightson ou Berni Wrightson, né le à Dundalk (Maryland) et mort le à Austin (Texas)[1], est un dessinateur de bande dessinée et illustrateur américain spécialisé dans les comic books d'horreur.

L’épisode final de la saison 7 de The Walking Dead lui est dédié[2].

BiographieModifier

Autodidacte, Bernie Wrightson étudie les comics d'EC Comics et prend des cours par correspondance à la « Famous Artists School ».

A 18 ans, il travaille comme illustrateur au journal The Baltimore Sun[3]. Cherchant un éditeur, il présente ses dessins dans différents salons de bandes dessinées. C'est en 1967, dans un salon de New-York qu'il rencontre Mike Kaluta et Jeff Jones ainsi que Frank Frazetta[3]. A son retour, il réalise un court récit « à la Tales from the Crypt » pour un petit fanzine. C'est ce récit qu'il présentera à Dick Giordano l'année suivante à une nouvelle convention et se fait engagé chez DC Comics[3]. Wrightson a 24 ans et s'installe à New York. Il y retrouve Kaluta et Jones. Pour économiser, ils vivent en colocation et fondent un studio accueillant d'autres artistes comme Barry Windsor Smith. Ils s'entraident les uns les autres pour tenir les délais[3].

Il démarre sur les séries House of Secrets et Witching Hour. Son souci des détails l'handicape pour tenir le rythme d'une série. En juillet 1971, il créé avec Len Wein le personnage Swamp Thing dans The House of Secrets n° 92. A sa sortie, le numéro sera la meilleure vente du mois[3]. Le personnage obtient sa propre série dès l'année suivante avec Len Wein et Bernie Whrightson comme équipe créatrice[4].

Ce succès lui donne la liberté financière et la possibilité de collaborer avec un éditeur de magazines noir et blanc, Warren. Ce format donne plus de visibilité à ses dessins[3]. En 1975-1976, sur son temps libre, il commence à dessiner une adaptation du roman de Mary Shelley, Frankenstein[5].

Au début des années 1980, il est sollicité à plusieurs reprises par l'industrie du cinéma pour travailler sur les story-boards de films comme Ghostbusters[3]. Stephen King, lui-même, prend contact avec lui pour des illustrations et couvertures de plusieurs de ses œuvres[3].

Au début des années 1990, alors qu'il travaille sur Captain Sternn (en), Wrightson se casse le poignet. Bien que la blessure se soigne correctement et qu'il reprend le dessin, le rendu n'est plus le même[5].

En 2012, Wrightson collabore avec Steve Niles sur Frankenstein Alive, Alive! publié par IDW Publishing[6], pour lequel il gagne un prix de la National Cartoonists Society.

Vie privéeModifier

Bernie Wrightson était marié à Michele Wrightson (en) (1941-2015), dessinatrice et coloriste[7]. Ils ont eu deux fils.

Il s'est remarié à Liz Wrightson avec qui il vit à Austin, au Texas[8]. En janvier 2017, il annonce prendre sa retraite en raison de ses problèmes de santé ; il est atteint d'un cancer[9]. Il meurt le 18 mars 2017 à l'âge de 68 ans[8].

ŒuvresModifier

Cinéma (collaboration)Modifier

Autres travauxModifier

  • The Art of Wrightson : A Pop-Up Portfolio, 1996 Bernie Wrightson
  • Swamp Thing: Dark Genesis, 2002 Len Wein & Bernie Wrightson (DC Comics)
  • Frankenstein Volume 1 & 2, 2008 (Dark Horse Comics) avec Mary Wollstonecraft Shelley
  • Cycle Of The Werewolf, 1985 Stephen King & Bernie Wrightson (Signet)
  • Wolves of the Calla (The Dark Tower, Book 5), 2003 Stephen King & Bernie Wrightson (Donald M. Grant)
  • Freak Show, 2006 Bruce Jones & Bernie Wrightson (Image Comics)
  • Dead, She Said, 2008 Steve Niles & Bernie Wrightson (IDW Publishing)

Prix et récompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Bernie Wrightson Cause of Death: How Did the Comic Book Artist Die? », sur heavy.com, 19 mars 2017
  2. (en) Seamus Duff, « The Walking Dead mystery solved as it is revealed why the season seven finale was dedicated to Bernie Wrightson », sur thesun.co.uk, (consulté le 2 juin 2019)
  3. a b c d e f g et h J.C. Lebourdais (p37-45), « Berni Wrightson », Ekllipse, SEMIC, no 5,‎ , p. 98
  4. (en) « Swamp Thing, DC, 1972 Series », sur comics.org (consulté le 2 juin 2019)
  5. a et b (en) « Frankenstein Alive, Alive! A Conversation with Bernie Wrightson », sur steveniles.net, (consulté le 2 juin 2019)
  6. (en) « Byrne, Wrightson Return To IDW With New Series », sur cbr.com, (consulté le 2 juin 2019)
  7. (en) « RIP Michele Wrightson », sur comicsbeat.com, (consulté le 2 juin 2019)
  8. a et b (en) « A Message from Liz Wrightson », sur berniewrightson.com, (consulté le 2 juin 2019)
  9. (en) Graeme McMillan, « 'Swamp Thing' Co-Creator Announces Retirement Due to Poor Health », sur hollywoodreporter.com, (consulté le 2 juin 2019)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :