Bernard de Souzy

peintre français
Bernard de Souzy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
MorzineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Souzy (homonymie).

Bernard de Souzy, né le à Morzine, Haute Savoie, est un artiste peintre et sculpteur français.

BiographieModifier

De Souzy fait ses études supérieures à J.B. Say à Paris – Formation technique Arts et Métiers. Dans les années 1982-1983 il réalise, en tant que sculpteur, son premier succès mondial avec le Lampadaire aux serpents ; cette pièce fut achetée par plus de 50 musées de par le monde.[réf. nécessaire] Il est marié à l'artiste peintre, Adina de Souzy.

En 1996 Bernard de Souzy rejoint le Conseil Supérieur des arts plastiques de l’UNESCO[réf. nécessaire], sous la présidence de M. Sotto Major. Il réalise les portraits - en peinture et sculpture - de plusieurs hommes d'État. Parmi eux figurent le buste du chancelier Helmut Kohl, réalisé pour la Chancellerie du RFA[réf. nécessaire], le buste de Bill Clinton, réalisé pour National Art Gallery à Washington[réf. nécessaire], le buste et portrait du Président Chirac, réalisé pour le Musée de la Présidence de la République Française[réf. nécessaire]. Il a réalisé aussi les portraits en peinture et sculpture de nombreux artistes et personnalités comme Gérard Depardieu, Francis Huster, Enzo Ferrari et Michaël Schumacher.[réf. nécessaire]

En 1997, Bernard de Souzy est élu Académicien des Arts et Lettres de Russie[1].

Il est l'initiateur d'un style qu'il intitule subjectivisme[2].

Il est l'auteur du livre Mon Père ce Tortionnaire, racontant sa vie marquée par le souvenir d'un père tortionnaire pendant la guerre d'Algérie. Ce livre a été soupçonné d'être une imposture littéraire[3].

Bernard de Souzy est un grand amateur de musique, ceci traduit par les multiples musiciens qu'il eut peint. Toutes ces peintures sont concentrées dans son livre Art Rocks .[réf. nécessaire]

Parcours de l'artisteModifier

  • 1981 : ouverture de sa première galerie au 181, rue du Faubourg St Honoré à Paris.
  • 1982/83 : succès mondial avec le Lampadaire aux serpents, pièce achetée par plus de 50 musées de par le monde[réf. nécessaire].
  • 1984/85/86/87 : expositions permanentes de sculptures à la Galerie « America », à New-York.
  • 1982/83 : exposition Internationale la Georgia Lightings d’Atlanta en Géorgie.
  • 1988/89/90 : tour de France sponsorisé par le Groupe Tranchant, dans les villes principales[réf. nécessaire].
  • 1988/89/90 : création de plus de 20 sculptures animalières de fauves, sur le thème de l’Afrique éternelle.
  • 1992 Invention de la sculpture subjectiviste, réalisation des œuvres majeures : Vardor et Nuriflore, la naissance de Vardor, extrapolation sur thème d’orgues[réf. nécessaire].
  • 1994 Invention du Subjectivisme et création des premières œuvres subjectivistes peintes[réf. nécessaire].
  • 1996 Artiste intégré au Conseil Supérieur des arts plastiques de l’UNESCO, sous la présidence de M. Sotto Major.[réf. nécessaire]
  • 1996 Lauréat du prix Enzo Ferrari à San Diego (Californie), devant 3 500 candidats.[réf. nécessaire]
  • 1996 Statue monumentale de Gérard Depardieu.
  • 1997 Sculpture du Buste de Francis Huster pour le centenaire de Cyrano de Bergerac, Palais de Chaillot.
  • 1997 Buste de Michaël Schumacher pour les Championnats du Monde de F1.[réf. nécessaire]
  • 1997 Lauréat du concours d’entrée à « l’Académie de l’Elite Mondiale des Peuples du Monde », sous la Présidence du Professeur Milan ZEC, le Kremlin à Moscou. Réception parle Président Boris Eltsine.[réf. nécessaire]
  • 1997 Election à Saint Petersburg, en tant qu’Académicien des Arts et Lettres de Russie, après Voltaire et Auguste Rodin. Remise du Diplôme, cérémonie en présence du maire de Moscou, du Ministre de la Culture et de l’Ambassadeur de France à Moscou.
  • 1997 Buste du Chancelier Helmut Kohl pour la Chancellerie de RFA, réception à l’Ambassade de RFA à Paris, et cérémonie de remise en présence de nombreuses autorités françaises et étrangères.[réf. nécessaire]
  • 1997 Buste d’Éric Tabarly destiné au Musée de la Marine.[réf. nécessaire]
  • 1998 Buste et portrait du Président Chirac[4] (Palais de l’Elysée et fournisseur du musée de la Présidence de la République Française).[réf. nécessaire]
  • 1998 Buste du Général Marcel Bigeard[5] pour la ville de Toul.
  • 1999 Buste de Viktor Tchernomyrdine, Ministre des affaires étrangères de Russie, pour le musée du Kremlin.[réf. nécessaire]
  • 1999 Sculpture représentant l’amitié franco-russe, pour le Musée Pouchkine Moscou.[réf. nécessaire]
  • 1999 Livraison du Mémorial à Enzo Ferrari et rétrospective de son œuvre.
  • 1999 Buste de Bill Clinton[4], National Art Gallery à Washington[réf. nécessaire]
  • 2000 Conception d’un projet de monument aux victimes du SIDA, pour la lutte contre le virus.
  • 2002 Exposition à l’Académie des Arts de Russie, et inauguration du buste officiel de son Président.
  • 2004 Exposition à la Truman Brewery’s Boiler House- Concert live avec Little Richard.
  • 2008 Exposition au Comptoir Darna de Marrakech ainsi qu’à la Rempart Galerie Marrakech.
  • 2010 Exposition dans les Salons d'Honneur de la Mairie de Levallois-Perret[6].
  • 2011 Exposition permanente à la Marrakech Fine Art Galerie Marrakech.
  • 2012 Exposition à la Villa des Arts de Casablanca

PublicationsModifier

  • Adina de Souzy, "Artrocks", Éditions New Art, (Texte en anglais), février 2005.
  • Bernard de Souzy, "Mon père, ce tortionnaire", Éditions Jacob-Duvernet, 500 pages, août 2012 (ISBN 2847244255).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier