Ouvrir le menu principal
Bernard Piffaretti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation
École des beaux-arts de Saint-Étienne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bernard Piffaretti, né le 16 janvier 1955 à Saint-Étienne (Loire), est un artiste peintre français.

Sommaire

BiographieModifier

Il fait ses études à l’École des Beaux-Arts de Saint-Étienne (devenue en 2006 École supérieure d'art et design Saint-Étienne) de 1973 à 1979. Il enseigne aux Beaux-Arts de Paris depuis 1994[1]. Il vit et travaille à Paris.

En 1990, il crée dix-neuf décors d'assiettes du service Diane pour la Manufacture Nationale de Sèvres[2].

En 2007 il remporte le concours pour la création de quinze vitraux pour l'église Saint-Martin d'Harfleur (Seine-Maritime) qu'il conçoit avec les maître-verriers Dominique Duchemin et Gilles Rousvoal. Installés entre 2009 et 2011, ils ont été inaugurés en janvier 2012[3].

Le « Système Piffaretti »Modifier

DéfinitionModifier

Protocole élaboré à la fin des années 1970 et définitivement fixé en 1986, il consiste en quelques contraintes que s'impose l'artiste pour chacun de ses tableaux[4],[5].

  • Partition de la toile en deux parties égales par un trait vertical de couleur, assez grossier.
  • Peinture d'un motif dans l'un ou l'autre des compartiments
  • Reproduction, duplication de mémoire, du motif dans l'autre partie du tableau.

Ses effetsModifier

Cette procédure utilisée par Piffaretti tout au long de son œuvre apporte une grande unité de style qui efface toute notion de période et de chronologie[5].

Dans sa forme, la duplication interroge la question de l'original et de la copie mais elle constitue surtout une sorte d’auto-réflexion, une façon de montrer le représenté et sa représentation, un tableau dans le tableau[6]. Elle s'inscrit dans toute une histoire de l'image dans l'image depuis la Renaissance[7].

Expositions (sélection)Modifier

Présence dans les collections publiquesModifier

Voir AussiModifier

BibliographieModifier

  • Report. Galerie Cherry and Martin, Los Angeles. Dialogue entre Matt Connors et Bernard Piffaretti, 2013.
  • Hélène Kelmachter, Hervé Chandès présente Bernard Piffaretti in Connaissance des Arts > no 559 (mars 1999) . - p. 88–89 ; 2 ill. en coul.
  • Jean-Marc Huitorel, Les règles du jeu ; le peintre et la contrainte, Éditions FRAC Basse-Normandie, Caen, 1998.
  • Raphaël Rubinstein, Abstraction à la française in Art in America > no 10 (octobre 1998) . - p. 116–121, 147 ; texte eng ill. en coul.
  • Frac Bourgogne, Dijon / La Box, Bourges, 1998. Textes d’Emmanuel Latreille et Jean-Philippe Vienne, Christian Bernard, Jean-Marc Huitorel et Bernard Piffaretti
  • Peintures françaises, Villa Médicis, Rome, 1997, préface d’Alfred Pacquement. Dialogue entre Nathalie Anglès et Bernard Piffaretti.
  • Inès Champey, Bernard Piffaretti l'abstraction sans regrets ni progrès in Art Press > no 143 (janvier 1990) . - p. 27–29 ; 3 ill
  • Yves Michaux, Piffaretti: un expressionnisme différé, in Catalogue Bernard Piffaretti, Poitiers: Musée, 1985.

FilmsModifier

  • Philippe Simon, Bernard Piffaretti, Délégation des arts plastiques, vidéo arts productions - CNAP Centre National des Arts Plastiques, France, 1995.

Notes et référencesModifier

  1. Super User, « Bernard PIFFARETTI », sur www.beauxartsparis.com (consulté le 15 mars 2016)
  2. Sèvres, Cité de la céramique, « Bernard piffaretti (1955) | Sèvres, Cité de la céramique », sur www.sevresciteceramique.fr (consulté le 29 mars 2016)
  3. ccourtaugis, « Les vitraux de Bernard Piffaretti à Harfleur en Seine-Maritime », sur Art Sacré - Patrimoine religieux et Création artistique (consulté le 29 mars 2016)
  4. « Bernard Piffaretti – Les presses du réel (bibliographie) », sur www.lespressesdureel.com (consulté le 15 mars 2016)
  5. a et b Christian Bernard, La Peinture désinvestie, Bruxelles, Colloque "La Question de la Peinture", (lire en ligne)
  6. Bernard Piffaretti, "La duplication est une question", Bernard Piffaretti, catalogue de l'exposition, Bourges La Box, Dijon, FRAC de Bourgogne, , 15 p.
  7. Arnauld PIERRE, « L’instauration du tableau. Les métapeintures de Bernard Piffaretti », Entretien réalisé à Paris à l’occasion des expositions Chronique du tableau 2002-2006 au CRAC, Sète, du 3 février au 28 mai 2007, et de Presque suisse au Mamco, Genève, du 5 mai au 9 septembre 2007.,‎ , p 209 (lire en ligne)
  8. (en) « Exhibition-1807 Guest + Host — philipmartingallery.com », sur philipmartingallery.com (consulté le 10 mars 2019)
  9. root, « Musée des Beaux-Arts de Nantes : Expositions à venir », sur www.museedesbeauxarts.nantes.fr (consulté le 15 mars 2016)
  10. « artist › Bernard Piffaretti: Past Exhibitions › cherry and martin », sur www.cherryandmartin.com (consulté le 15 mars 2016)
  11. Kristen Osborne Bartucca, « Bernard Piffaretti at Cherry and Martin, Los Angeles », sur Arte Fuse (consulté le 23 mars 2016)
  12. « Frac Franche-Comté - artistes - Bernard PIFFARETTI », sur www.frac-franche-comte.fr (consulté le 15 mars 2016)
  13. « Bernard Piffaretti / Juste Retour (des choses et des mots) - », sur www.frac-franche-comte.fr (consulté le 15 mars 2016)
  14. « . galerie frank elbaz . », sur www.galeriefrankelbaz.com (consulté le 15 mars 2016)
  15. « Le Portique », sur www.leportique.org (consulté le 15 mars 2016)
  16. Igp, « Les ressources en ligne du Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole », sur www.mam-st-etienne.fr (consulté le 15 mars 2016)
  17. Lórand Hegyi, Bernard Piffaretti, on inachève bien les tableaux, Un, Deux... Quatre, , 80 p. (ISBN 978-2-35145-098-7)
  18. « Musée Matisse - Expositions - Bernard Piffaretti », sur museematisse.lenord.fr (consulté le 15 mars 2016)
  19. (fr + en) Eric de Chassey, Timo Vuorikoski, Catherine Perret, Raphaël Rubinstein., Catalogue de l'exposition Thomas Demand - Bernard Piffaretti; Fondation Cartier pour l'Art Contemporain, Arles, Actes Sud, (lire en ligne)
  20. « 2017 – Acquisition MNAM de la Ville de Paris | IN VIVO » (consulté le 10 mars 2019)
  21. « 2016 – Acquisition collection Musée des Beaux-Arts de Nantes | IN VIVO » (consulté le 10 mars 2019)