Bernard Law

cardinal de l'Église catholique romaine

Bernard Law
Image illustrative de l’article Bernard Law
Bernard Law vers 1984-1985.
Biographie
Nom de naissance Bernard Francis Law
Naissance
à Torreón (Mexique)
Ordination sacerdotale par le
card. Egidio Vagnozzi
Décès (à 86 ans)
à Rome (Italie)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Susanna
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Joseph Brunini
Dernier titre ou fonction Archiprêtre émérite de la basilique Sainte-Marie-Majeure
Archiprêtre de la basilique Sainte-Marie-Majeure
Archevêque de Boston (Massachusetts)
Évêque de Springfield-Cape Girardeau (Missouri)

Blason
« To Live Is Christ » Ph 1,21
« Vivre, c'est le Christ »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Bernard Francis Law, né à Torreón au Mexique le et mort à Rome le [1], est un cardinal américain de l'Église catholique romaine.

BiographieModifier

Law était archevêque à Boston de 1984 jusqu'à sa démission le 13 décembre 2002 en réaction au scandale d'abus sexuels commis par certains prêtres de l'Église catholique romaine dans son archidiocèse, suite à une enquête du journal The Boston Globe.

FormationModifier

Après avoir étudié à l'université Harvard à Cambridge, Bernard Law entre au séminaire à Los Angeles puis poursuit ses études dans l'Ohio.

PrêtreModifier

Bernard Law est ordonné prêtre le pour le diocèse de Natchez-Jackson dans le Mississippi par le cardinal Egidio Vagnozzi.

Au début de son ministère, il est responsable du journal diocésain.

ÉvêqueModifier

Nommé évêque de Springfield-Cape Girardeau dans le Missouri le 22 octobre 1973, Bernard Law est consacré le 5 décembre suivant.

Le , il devient archevêque de Boston dans le Massachusetts. Dans ces fonctions, il est confronté au scandale des prêtres pédophiles au sujet desquels il a fermé les yeux[2],[3]. Il s'en défend, mais la pression populaire, associative et médiatique et l'opposition au sein de son clergé le poussent à reconnaître sa part de responsabilité, à partir pour Rome [4] et à présenter sa démission au pape, qui l'accepte le [5].

Le , il a été nommé archiprêtre de la basilique Sainte-Marie-Majeure par Jean-Paul II, charge qu'il conserve jusqu'au , quelques semaines après son quatre-vingtième anniversaire.

CardinalModifier

Bernard Law est créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du avec le titre de cardinal-prêtre de S. Susanna.

Au sein de la curie romaine, il est membre de la Congrégation pour les Églises orientales, de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, de la Congrégation des évêques, de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, de la Congrégation pour le clergé, de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, de la Congrégation pour l'éducation catholique et du Conseil pontifical pour la famille.

Il prend part au conclave de 2005 qui élit le pape Benoît XVI. Il atteint la limite d'âge le 4 novembre 2011 ce qui l'empêche de prendre part aux votes du conclave de 2013 qui voit l'élection du pape François.

Il meurt à Rome le .

PositionsModifier

Au cours d'un synode dans les années 1980, Mgr Law recommande la création d'un catéchisme universel à la suite du concile Vatican II, ce qui mène à la publication du catéchisme de l'Église catholique.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Boston's Controversial Cardinal Law Dies In Rome », sur CBS New York, (consulté le 19 décembre 2017)
  2. « Les scandales de pédophilie au sein de l'Eglise », sur L'Obs (consulté le 7 février 2016)
  3. (en) Pam Belluck, « Boston Priest Is Arrested on Charges of Child Rape », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 7 février 2016)
  4. "... pour lui permettre de bénéficier de l'immunité diplomatique et ainsi échapper à la justice américaine". Livre "Sodoma", de Frédéric Martel, année 2019, page 95.
  5. Philippe Bolopion, « Eglise catholique - Pédophilie : démission du cardinal de Boston », sur rfi.com, (consulté le 20 décembre 2017)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier