Ouvrir le menu principal

Bernard Diu est un physicien français, né en 1935.

Ancien élève de l'École normale supérieure, il a été pendant toute sa carrière professeur à l'université Paris Diderot. Il a été directeur de recherche au CNRS et a aussi travaillé quelques années au ministère de la Recherche.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages : manuels universitaires, ouvrages de vulgarisation ou de réflexion scientifique ; il a aussi écrit une autobiographie où il évoque sa tentative de suicide du haut d'une tour de Jussieu en 1991.

OuvragesModifier

  • (physique quantique) Mécanique quantique (avec Claude Cohen-Tannoudji et Franck Laloë) [détail de l’édition].
  • (physique statistique) Éléments de physique statistique (avec Claudine Guthmann, Danielle Lederer et Bernard Roulet) [détail de l’édition]
  • (vulgarisation) Traité de physique à l'usage des profanes, Odile Jacob, 2000.
  • (vulgarisation) Les atomes existent-ils vraiment?, Odile Jacob, 1997.
  • (vulgarisation) La physique mot à mot, avec Bénédicte Leclercq, Odile Jacob, 2005.
  • (épistémologie) Les théories meurent aussi, Odile Jacob, 2007.
  • (autobiographie) La constellation de la vierge, Hermann, 2008.
  • (vulgarisation) La Mathématique du physicien, Odile Jacob, 2010.
  • (thermodynamique) Thermodynamique (avec C. Guthmann, D. Lederer et B. Roulet), Hermann, 2007.

Lien externeModifier