Bernard Bastide

critique cinématographique et journaliste français

Bernard Bastide est un journaliste, historien du cinéma et enseignant français.

Bernard Bastide
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinctions
Correspondant de l'Académie de Nîmes ()
Prix littéraire du syndicat de la critique de cinéma ()
Prix de l'Union des journalistes de cinéma de la meilleure biographie ou du meilleur entretien (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Dictionnaire du cinéma dans le Gard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Né en 1961 à Nîmes[1], fils de pâtissiers installés à la Placette, Bernard Bastide fait ses études secondaires au lycée Alphonse-Daudet[2], puis ses études supérieures à l'université Montpellier-III (Paul-Valéry).

Journaliste à partir de 1982, il collabore régulièrement à plusieurs publications en région : le mensuel culturel gardois Calades (1982-1993) et le quotidien Nîmes-Matin (1989-1991) ; mais aussi, plus épisodiquement, à Corrida, Impressions du Sud, Camariguo, Olé Magazine.

En juillet 1993, il s'installe à Paris et devient assistant d'Agnès Varda (1993-1998)[3] dans sa société de production, Ciné-Tamaris[4]. À ses côtés, il prépare expositions (Rencontres d'Arles, 1994), publications (Varda par Agnès, 1994), ou encore rétrospectives (Cinémathèque française, 1994).

En 1997, il reprend des études à l'université Paris-III (Sorbonne-Nouvelle), qui se traduisent par la soutenance d'un DEA sur le cinéaste héraultais Étienne Arnaud (1879-1955), puis par la soutenance, en 2006, d'une thèse de doctorat sur le film d'Agnès Varda, Cléo de 5 à 7 (1962), qui lui confère le grade de docteur en études cinématographiques et audiovisuelles[5]. Il est alors chargé de cours à l'université de Marne-la-Vallée[6]. En 2009, il travaille aux Archives françaises du film[7].

Sa recherche en histoire du cinéma porte essentiellement sur trois champs : le cinéma muet en France (Louis Feuillade[1], Jacques de Baroncelli, Léonce Perret, Étienne Arnaud), la Nouvelle Vague (François Truffaut, Agnès Varda[1], Bernadette Lafont), et les tournages en Occitanie et Provence[8].

Il a consacré à son département d'origine un Dictionnaire du cinéma dans le Gard ainsi qu'un guide littéraire, Balade dans le Gard[1].

OuvragesModifier

  • Agnès Varda : filmographie, Paris, ministère des Affaires étrangères/Cahiers du cinéma, 1995.
  • Les Cent et une Nuits d'Agnès Varda : chronique d'un tournage, Paris, Pierre Bordas et Fils, 1995 (ISBN 2-86311-265-1).
  • Dictionnaire du cinéma dans le Gard, Montpellier, Les Presses du Languedoc, 1999 (ISBN 2-85998-215-9). (avec Jacques-Olivier Durand).
  • Bernadette Lafont : une vie de cinéma, Nîmes, Atelier Baie, 2013 (ISBN 978-2-919208-20-3).
  • Les Années Brigitte Bardot, Paris, Télémaque, 2014 (ISBN 978-2-7533-0242-6).
  • Les Mistons de François Truffaut, Nîmes, Atelier Baie, 2015 (ISBN 978-2-919208-36-4).
  • Aux sources du cinéma en Camargue : Joë Hamman et Folco de Baroncelli, Avignon, Palais du Roure, 2018 (ISBN 979-1-0971-8502-2).

Directions et éditionsModifier

  • Éd. de François Truffaut : Les Mistons, Nîmes : Ciné-Sud, 1987.
  • Éd. de Louis Feuillade (préf. Jacques Champreux, Chroniques taurines (1899-1907), Nîmes, Ciné Sud, 1988 (ISBN 2-907022-01-6).
  • Éd. de Louis Feuillade (postface François de La Bretèque), Mémoires d'un toréador français : feuilleton inachevé, Montpellier, Union des bibliophiles taurins de France, 1995 (ISBN 2-909521-09-5).
  • Éd. de Jacques de Baroncelli (préf. Jean de Baroncelli, postface François de La Bretèque), Écrits sur le cinéma suivi de Mémoires, Perpignan, Institut Jean-Vigo, 1996 (ISBN 2-906027-07-3).
  • Dir. avec Jean Antoine Gili, Léonce Perret, Paris, Association française de recherche sur l'histoire du cinéma, 2003 (ISBN 2-913758-84-3).
  • Éd. de Louis Feuillade (préf. Francis Lacassin), Je songe à d'étranges cités ! : poèmes et chansons, Nîmes, Ciné Sud, 2004 (ISBN 2-907022-02-4).
  • Dir. avec François de La Bretèque, Jacques de Baroncelli, Paris, Association française de recherche sur l'histoire du cinéma, 2007 (ISBN 978-2-913758-76-6).
  • Co-éd. avec Alain Carou et Laurent Le Forestier, Louis Feuillade, retour aux sources : correspondance et archives, Paris, Association française de recherche sur l'histoire du cinéma, 2007 (ISBN 978-2-913758-77-3).
  • Dir. (préf. Christian Giudicelli), Balade dans le Gard, Paris, Alexandrines, 2008 (ISBN 978-2-912319-41-8)
  • Dir. (préf. Christian Giudicelli), Le Gard des écrivains, Paris, Alexandrines, 2014 (ISBN 978-2-370890-01-6)
  • Éd. de François Truffaut, Chroniques d'Arts-Spectacles 1954-1958, Paris, Gallimard, 2019 (ISBN 978-2-072715-59-4)

En collaborationModifier

  • Varda par Agnès, Paris, Cahiers du cinéma, 1994 (filmographie commentée par B. Bastide) (ISBN 2-86642-145-0).
  • Philippe Arnaud (dir.), La Persistance des images, Paris : Cinémathèque française, 1996 (ISBN 9-78290059-617-3).
  • Nicole Brenez et Christian Lebrat (dir.). Jeune, pure et dure ! Une histoire du cinéma d'avant-garde et expérimental en France, Paris : Cinémathèque française ; Milano : Mazzotta, 2001 (ISBN 9-78882021-461-6)
  • De la photographie au cinéma, quelles passerelles ? : actes du colloque de Porto-Vecchio, 13-14 mai 2004, Ajaccio, Centre Régional de documentation pédagogique de Corse, 2004 (ISBN 2-86620-176-0)
  • Yves Desrichard (dir.), Cinéma en bibliothèque, Paris : Éditions du Cercle de la librairie, 2004 (ISBN 9-78276540-892-5).
  • Laurent Gervereau (dir.), Dictionnaire mondial des images, Paris, Nouveau monde éditions, 2006 (ISBN 9-78284736-185-8).
  • Serge Velay (dir.), Visas pour le Gard : un siècle, un département, Vauvert : Au Diable Vauvert, 2006 (ISBN 978-2-84626-101-2)
  • Christian Viviani (dir.), Hollywood, le connexions françaises, Paris, Nouveau monde éditions, 2007 (ISBN 9-78284736-231-2).
  • Anthony Fiant, Roxane Hamery et Éric Thouvenel (dir.), Agnès Varda : le cinéma et au-delà, Presses universitaires de Rennes, 2009 (ISBN 978-2-7535-0815-6).
  • François de la Bretèque, Michel Cadé, Jordi Pons i Busquet et Angel Quintana (dir.), Les Cinémas périphériques dans la période des premiers temps : actes du 10e congrès international Domitor 2008, Presses universitaires de Perpignan/Institut Jean-Vigo/Museu del Cinema Girona, 2010 (ISBN 9-782354-120696).
  • Guy Chapouillé et Pierre Arbus (dir.). Marcel Pagnol, un inventeur de cinéma, Paris : Téraèdre, 2010 (ISBN 9-782360-850-068)).
  • Estelle Rouquette et Sam Stourdzé (dir.), Western camarguais, Arles : Actes Sud : Rencontres d'Arles : Musée de la Camargue, 2016. (ISBN 978-2-330-06586-7)
  • Académie de Lascours. Les Années folles et le Gard, Brignon, La Fenestrelle, 2017 (ISBN 9-782378-710002).

Livrets pédagogiquesModifier

  • Le Grand Voyage d'Ismaël Ferroukhi : dossier pédagogique no 174, Collège au cinéma/CNC, décembre 2009 (lire en ligne)
  • Les Citronniers d'Eran Riklis : dossier pédagogique no 188. Collège au cinéma/CNC, décembre 2010 (lire en ligne)
  • Les Plages d'Agnès d'Agnès Varda. Lycéens et apprentis au cinéma Ile-de-France. ACRIF-CIP, septembre 2015 (lire en ligne)
  • Cléo de 5 à 7 : un film d'Agnès Varda, CNC/Capricci, 2019, Lycéens et apprentis au cinéma ; 169 (lire en ligne)
  • Agnès Varda, Cléo de 5 à 7, CNC/Canopé éditions, coll. « Maîtriser », (ISBN 978-2-240-05046-5, lire en ligne)

Sélection d'articles (édition électronique)Modifier

  • « Jacques de Baroncelli, chantre de la Camargue », site de la Cinémathèque française, octobre 1999 (lire en ligne)
  • « Correspondance François Truffaut / Fernand Deligny », 1895 no 42, 2004, p. 77-110 (lire en ligne)
  • « Léonce Perret : Lettres d'Amérique (1917-1921) », 1895 no 47, 2005, p. 134-148 (lire en ligne)
  • « Des cabarets de Montmartre aux studios de Fort Lee : Émile Cohl et Etienne Arnaud, une amitié fertile », 1895 no 53, 2007, p. 194-209 (lire en ligne)
  • « La place du cinéma à l'Université et dans la documentation : l'exemple de Paris-III »", BBF no 2, 2007, p. 23-28 (lire en ligne)
  • « Ferdinand Itier, photographe, premier exploitant et premier cinéaste nîmois », Mémoires de l'Académie de Nîmes, t. LXXX, 2007, p. 59-64 (lire en ligne)
  • « Aux sources des tournages en décors naturels : l'exemple de Louis Feuillade à la Cité de Carcassonne, en 1908 »", 1895 no 55, 2008, p. 98-138 (lire en ligne)
  • « Les séries d'art Gaumont : des sujets de toute première classe », 1895 no 56, 2008, p. 304-326 (lire en ligne)
  • « Francis Lacassin est entré dans le livre », 1895 no 57, 2009, p. 131-136 (lire en ligne)
  • « Goha de Jacques Baratier (1957) : à l'origine des co-productions franco-tunisiennes », site de la Cinémathèque française, 10 février 2011 (lire en ligne)
  • « Aux sources de La Kermesse héroïque de Jacques Feyder (1935) », site de la Cinémathèque française, 31 juillet 2013 (lire en ligne)

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d Bernié-Boissard, Boissard et Velay 2009.
  2. Fiers d'eux.
  3. Entretien avec Stéphane Cerri, « Nîmes : l'historien du cinéma Bernard Bastide évoque Agnès Varda », Midi libre,‎ (lire en ligne).
  4. « Nos bons plans de sorties à Rouen et dans la région la semaine prochaine », sur Paris-Normandie (consulté le 8 juillet 2020).
  5. Bastide, Bernard, « Genèse et réception de Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda » [livre], sur http://www.theses.fr/, Paris 3, (consulté le 8 juillet 2020).
  6. http://bbf.enssib.fr/biographie/bbf-2007-02-0023-004/Bastide/Bernard
  7. Sabrina Ranvier, « Le Sémaphore, ils en font tout un cinéma », La Gazette de Nîmes, 8 janvier 2009.
  8. « Bernard Bastide : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 8 juillet 2020).
  9. http://www.editions.atelierbaie.fr/livres-d-occasion/111-bernadette-lafont-une-vie-de-cinema.html
  10. http://www.ujc-uniondesjournalistesdecinema.com/?page_id=16
  11. https://www.academiedenimes.org/site/correspondants/

AnnexesModifier

BibliographieModifier

FilmographieModifier

Comme réalisateur
  • Bouboule fait du cinéma (2004) — entretien avec Geneviève Temporel (1917-2015), alias Bouboule, interprète de Louis Feuillade.
  • Dans la peau de Cléo (2019) — entretien avec Corinne Marchand, interprète de Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda.
Comme interprète
  • Les Cent et une nuits d'Agnès Varda (1995). — rôle de Gaston, le garçon de café.
  • Looking for Alice de Claudia Collao (2008), dans le DVD Alice Guy, Doriane Films, 2008.
  • Joë Hamman, le Français qui inventa le western de Vincent Froehly (2014).
  • In Memoriam Bernadette Lafont de Gérard Courant (2014 ; voir en ligne)
  • Bernard Bastide lit Chroniques d'Arts-Spectacles de François Truffaut de Gérard Courant (2019), Lire no 140 (voir en ligne).
  • Bernard Bastide de Gérard Courant, Cinématon no 3047, 2019 (voir en ligne)
  • François Truffaut et les films de sa vie de Gérard Courant (2019 ; voir en ligne)
  • Le Paris intime d'Agnès Varda (Arte, L'invitation au voyage, 2020) https://www.arte.tv/fr/videos/091152-049-A/invitation-au-voyage/
Comme éditeur
  • Les Cent et Une nuits de Simon Cinéma d'Agnès Varda (M6 Interactions, 2004) — entretiens avec Michel Piccoli et Marcello Mastroianni (non crédité).
  • L'Anglaise et le Duc d'Eric Rohmer (Pathé, 2002) — entretiens avec comédiens et techniciens (non crédité).
  • La Dérive de Paula Delsol (Doriane films, 2007) — entretien avec Paula Delsol.
  • Coffret Diourka-Lafont (Filmedia, 2012) — coordination de l'édition et rédaction du livret.
Entretiens en ligne
  • Sur Bernadette Lafont, une vie de cinéma (Atelier Baie, 2013) : voir en ligne.
  • Sur Les Mistons de François Truffaut (Atelier Baie, 2015) : voir en ligne.
  • Sur Chroniques d'Arts-Spectacles (1954-1958) de François Truffaut (Gallimard, 2019) : voir en ligne.
  • Sur Cléo de 5 à 7 d'Agnès Varda : voir en ligne.

Liens externesModifier