Ouvrir le menu principal

Beriev
illustration de Beriev

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Open joint-stock company (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social TaganrogVoir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires OAKVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité AviationVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère OAKVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.beriev.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Beriev (dans sa forme longue en russe : Таганрогский авиационный научно-технический комплекс имени Г. М. Бериева, littéralement « Complexe scientifique et technique d'Aviation Beriev ») est un construction d'hydravions (initiallement un bureau d'étude OKB n°49 durant la prériode soviétique) créé en 1932 à l'usine d'avions numéro 31. Il est baptisé d'après le nom de son ancien directeur Gueorgui Beriev.

Le bureau d'études Tankt Beriev est situé à Taganrog, à l'embouchure du Don près de la Mer Noire. La production se fait en partie là mais aussi chez Irkout à Irkoutsk.

Beriev a toujours été spécialisée dans les hydravions à coque, même s'il lui est arrivé de créer ou d'adapter des avions terrestres.

Principaux actionnaires en octobre 2006 (source : Air&Cosmos no 2047) :

  • Irkout : 39,6 %
  • Soukhoï : 38 %

La société doit fusionner avec l'usine Tavia.

Liste des avions BerievModifier

Au fil de ses 70 ans d'existence, Beriev a créé les avions suivants :

  • MBR-2 / MP-1 : existe en version marine ou amphibie, transport à faible rayon d'action, 1500 exemplaires depuis 1932
  • MBR-5 : amphibie de reconnaissance, 1935
  • KOR-1 : hydravion de reconnaissance, vraisemblablement basé sur un Polikarpov doté de flotteurs. Également connu sous la dénomination Beriev Be-2.
  • MDR-5 : hydravion de reconnaissance à long rayon d'action, 1938. Version amphibie en 1939. Deux prototypes.
  • MBR-7 : amphibie de reconnaissance à court rayon d'action, 1939.
  • KOR-2 : hydravion de reconnaissance conçu pour être catapulté d'un bateau, également connu sous la dénomination Beriev Be-4, 1940.
  • LL-143 : prototype d'hydravion de reconnaissance à long rayon d'action, 1945.
  • Be-6 : hydravion de reconnaissance à long rayon d'action, 1947.
  • Be-8 : deux prototypes d'amphibie de liaison, 1948.
  • R-1 : prototype d'hydravion de reconnaissance et bombardement à réaction, 1952.
  • Be-10 : prototype d'hydravion de reconnaissance et bombardement à réaction, 1952.
  • P-10 : avion-fusée, 1956.
  • Be-12 : amphibie de lutte anti-sous-marine, 1960.
  • Be-1 : prototype de petit hydravion à réaction, 1964.
  • An-30 : aménagement de 115 Antonov An-30 pour la reconnaissance photographique, 1967.
  • Be-30 / Be-32 : avion de transport local, 1968.
  • VVA-14 : prototype d'un amphibie à décollage et atterrissage verticaux, 1976.
  • 14M1P : prototype d'avion amphibie à effet de sol (Ékranoplane), 1976.
  • Tu-142MR : évolution du Tupolev 142, 1977.
  • A-50 : avion d'alerte et de contrôle (SDCA), 1984 (il en existe aussi une version laser)
  • A-40 / A-42 : amphibie de lutte anti-sous-marine à réaction, 1986 (plus gros amphibie du monde).
  • Be-12P : amphibie de lutte anti-incendie, construit en 1991 par conversion de Be-12.
  • Be-32K : Be-32 remotorisé et mis à jour, 1994
  • Be-12P-200 : un Be-12P modifié comme laboratoire volant pour les réservoirs du Be-200
  • Be-103 : amphibie de transport léger, 1997.
  • Be-200 : amphibie multitâche à réaction, 1998. Le Be-200 a été évalué par la France et l'Italie dans la lutte anti-incendie. En France, on lui a préféré le DHC-8 Q400-MR.
  • A-42PE : projet d'amphibie à turbofans de recherche et de sauvetage en mer.
  • Be-2500 (ru) : projet d'hydravion cargo lourd, surnommé «Neptune».