Ouvrir le menu principal

Benoît Luminet

cycliste français
Benoît Luminet
Benoit Luminet.JPG
Benoît Luminet lors du championnat de France sur route 2011.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
RoanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
CR4C Roanne (directeur sportif)
Équipes amateurs
1988-1995CR4C Roanne
1996-1997CC Châtillon
1998CR4C Roanne
2000-2011CR4C Roanne
2015CR4C Roanne
Équipes professionnelles

Benoît Luminet, né le à Roanne (Loire), est un coureur cycliste français. Professionnel en 1999 chez Besson Chaussures-Nippon-Hodo, il a remporté plus de 149 victoires en catégorie amateur en 20 années.

BiographieModifier

Issu d'une famille de cyclistes, Benoît Luminet naît en 1974 dans la Loire. Son oncle est un excellent amateur et son père est commissaire-arbitre ce qui lui permet de découvrir les subtilités du cyclisme. Il débute en minimes en 1988. Très tôt, il remporte de nombreuses victoires et devient l'un des meilleurs jeunes français de la catégorie minimes à juniors, il remporte cinquante victoires. En 1993, il est élite 2[1].

Au début, il gagne peu, jusqu'en 1996 où il quitte le CR4C Roanne pour le CC Châtillon de Jean-Pierre Michoux qui lui donne sa chance. Le déclic se produit lors de la Polymultipliée lyonnaise, épreuve de la coupe de France, qu'il remporte. Cette course lui permet de taper dans l'œil d'un certain nombre de managers d'équipes. Mais ce n'est que deux ans plus tard qu'il saisit sa chance en réalisant une saison 1998 qui lui permet de passer professionnel dans la modeste formation Besson Chaussures-Nippon-Hodo, dirigée par Patrick Bulidon.

Cette expérience se révélera être un demi-échec car s'il réalise une belle saison pour néo-pro en finissant 15e des championnats de France. Il souffre des structures encore mal rodées de l'équipe qui vivote pendant la majeure partie de la saison. Il décide de repasser Elite 2 à la fin de l'année 1999. Il casse donc son contrat ce qui le poursuivra durant sa carrière[2].

Revenu en Elite 2, il écrase la concurrence pendant plusieurs années et devient une légende dans le milieu car il réussit à battre de manière régulière les professionnels tout en étant un vrai amateur puisqu'il travaille pour le compte de la ville de Roanne en tant qu'éducateur sportif, tout en étant payé par son club pour s'occuper des jeunes. Excellent grimpeur, il remporte de nombreuses étapes de montagnes[3].

En 2005, il est classé no 1 français et remporte le classement Vélo 101. Les saisons suivantes seront plus irrégulières ainsi si en 2006 et 2008 il accumule les victoires, l'année 2007 est plus inconstante car il se blesse au genou au début de la saison ce qui le contraint à se reposer. Il imagine tout plaquer mais réalise qu'il peut encore faire de grandes choses. À la fin de cette année, il remporte le Tour Alsace. La saison 2009 est encore plus difficile puisque souffrant de l'artère iliaque il ne peut défendre ses chances et réalise sa plus mauvaise saison depuis 1996[4].

Après avoir été opéré de cette artère, il annonce qu'il fera encore deux saisons dans le cyclisme en tant que capitaine de route. Rôle qu'il apprécie puisqu'il peut apprendre aux jeunes coureurs le métier de cycliste. En course, il prouve en 2010 qu'il est loin d'être fini. Il remporte notamment Paris-Auxerre. L'année 2010 se termine sur un imbroglio puisqu'il annonce quitter le CR4C Roanne. Après avoir obtenu des garanties, il décide de rester pour sa dernière saison en 2011. En effet, il reste bel et bien en 2011 le coureur manager de l'équipe de Roanne, et prouve une nouvelle fois qu'il est capable de belles choses, en remportant notamment le Grand Prix de Cours-la-Ville et ses dix ascensions du col de la Bûche, devant Samuel Plouhinec et Goutille. En fin d'année, il clôture sa carrière riche de 20 saisons et l'emporte à l'occasion de sa dernière compétition, mi octobre[5]. Il a remporté plus de 149 victoires en catégorie amateur[6].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Dans la roue de Benoit Luminet », sur cyclismag.com, (consulté le 30 novembre 2010)
  2. « Benoit Luminet : « Certains se prostitueraient pour passer pro » », sur cyclismag.com, (consulté le 30 novembre 2010)
  3. « Interview de Benoît Luminet », sur velo101.com, (consulté le 30 novembre 2010)
  4. « Benoit Luminet : " J'ai pensé arrêter le vélo" », sur cyclismag.com, (consulté le 30 novembre 2010)
  5. « Benoit Luminet " je suis à l'écoute des jeunes" », sur cyclismag.com, (consulté le 30 novembre 2010)
  6. « L’ancien coureur du CR4C Benoit Luminet témoigne de l’aura du Grand prix de Vougy », sur le-pays.fr, (consulté le 24 août 2016)

Liens externesModifier