Benedetto Della Vedova

politicien italien

Benedetto Della Vedova
Illustration.
Fonctions
Secrétaire d'État italien
aux Affaires étrangères et à la Coopération internationale

(1 an, 7 mois et 21 jours)
Président du Conseil Mario Draghi
Gouvernement Draghi
Prédécesseur Ivan Scalfarotto
Ricardo Merlo

(4 ans, 3 mois et 4 jours)
Président du Conseil Matteo Renzi
Paolo Gentiloni
Gouvernement Renzi
Gentiloni
Prédécesseur Mario Giro
Député de la République italienne
En fonction depuis le
(3 mois et 19 jours)
Élection 25 septembre 2022
Circonscription Lombardie 1 - 09
Législature XIXe

(6 ans, 10 mois et 5 jours)
Élection 10 avril 2006
Réélection 14 avril 2008
Législature XVe et XVIe
Sénateur de la République italienne

(5 ans et 7 jours)
Élection 24-25 février 2013
Législature XVIIe
Groupe politique SC (2013-2015)
Mixte (depuis 2015)
Député européen

(4 ans, 11 mois et 29 jours)
Élection 13 juin 1999
Législature 5e
Groupe politique TDI (1999-2001)
NI (2001-2004)
Biographie
Nom de naissance Benedetto Della Vedova
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Sondrio (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique RI (1994-2005)
RL (2005-2009)
PdL (2009-2010)
FLI (2010-2013)
SC (2013-2015)
Indépendant (2013-2017)
Forza Europa (2017-2019)
+Europa (depuis 2019)
Diplômé de Université Bocconi
Profession Chercheur

Benedetto Della Vedova Écouter (né le à Sondrio) est un homme politique italien; leader de Forza Europa.

BiographieModifier

Il est député européen de 1999 à 2004. Président des Radicaux italiens (2001-2003) puis leader des Réformateurs libéraux (2005-2009), Benedetto Della Vedova est actuellement le président de l'association de culture politique Libertiamo et député, après avoir quitté Le Peuple de la liberté, du groupe Futur et liberté pour l'Italie qui soutient Gianfranco Fini (dont il devient le président du groupe parlementaire).

En 2007, il est élu, par provocation, au Parlement du Nord de la Ligue du Nord.

Ses idées politiques et économiques s'approchent de celles du libertarianisme et au libéralisme de l'école autrichienne ou à celui de l'école de Chicago. En matière de politique étrangère, c'est un atlantiste convaincu. Il est élu sénateur lors des législatives de 2013 sur la liste Avec Monti pour l'Italie. Il devient porte-parole de Choix civique pour l'Italie. Il fait partie du gouvernement Renzi en . Le , il quitte Choix civique et peu après adhère au groupe mixte.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier