Ouvrir le menu principal

Benjamin Brafman

avocat américain
(Redirigé depuis Ben Brafman)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brafman.
Benjamin Brafman
Description de l'image Benjamin Brafman 2017.png.
Naissance (71 ans)
New York
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Diplôme
Juris Doctor (J.D.)
Profession
Formation

Benjamin « Ben » Brafman (né le à New York) est un avocat pénaliste américain. Il travaille au sein de son propre cabinet, Brafman & Associates (« Brafman & Associés »), situé au 767 de la 3e Avenue à New York.

Benjamin Brafman est diplômé de droit de l'université de l'Ohio. Il est notamment connu pour avoir défendu ou défendre des clients fortunés tels que Sean J. Combs, Jay-Z, Peter Gatien (en), Dominique Strauss-Kahn et Martin Shkreli[1],[2].

BiographieModifier

Issu d'une famille juive orthodoxe de survivants de l'Holocauste, Benjamin Brafman a grandi à Brooklyn, dans le quartier de Crown Heights[3].

En mai 2011, il est l'un des deux avocats choisis par Dominique Strauss-Kahn pour assurer sa défense face à Nafissatou Diallo dans l'affaire Dominique Strauss-Kahn[4].

En 2016, il devient l'avocat de Martin Shkreli, qui s'est fait connaître pour avoir fait flamber le prix d'un médicament d’un facteur 55, le Daraprim, créant un scandale aux États-Unis et dans le reste du monde[5],[6].

Début novembre 2017, il est choisi par Harvey Weinstein pour le représenter dans les affaires d'agressions sexuelles qui concernent ce dernier[7]. En Janvier 2019, il renonce à la représentation d'Harvey Weinstein dans le procès précité[8].

Notes et référencesModifier

  1. Matthew Goldstein & Alexandra Stevenson, Martin Shkreli Appears to Adopt a New Legal Strategy: Silence, New York Times (February 3, 2016).
  2. Jason Silverstein, Martin Shkreli hires Benjamin Brafman, high-profile attorney who defended Sean Combs, Michael Jackson and Dominique Strauss-Kahn, New York Daily News (February 2, 2016).
  3. (en) « Benjamin Brafman », Cityfile New York.
  4. « Me Brafman, l'avocat de DSK rompu aux affaires difficiles », Le Figaro, 19 mai 2011.
  5. (en) Matthew Goldstein et Alexandra Stevenson, « Martin Shkreli Appears to Adopt a New Legal Strategy: Silence », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  6. (en) Jason Silverstein, « Martin Shkreli hires Benjamin Brafman, high‑profile attorney who defended Sean Combs, Michael Jackson and Dominique Strauss‑Kahn », Daily News, New York, (LCCN sn83030450)
  7. « L’avocat star Benjamin Brafman va défendre Harvey Weinstein », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 novembre 2017)
  8. « L'avocat d'Harvey Weinstein, Ben Brafman, renonce à le défendre », sur fr.news.yahoo.com (consulté le 17 janvier 2019)
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Benjamin Brafman » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier