Ouvrir le menu principal

Belmont (Haute-Saône)

commune française du département de la Haute-Saône
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belmont.

Belmont
Belmont (Haute-Saône)
Vue générale.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Mélisey
Intercommunalité Communauté de communes des mille étangs
Maire
Mandat
Michel Seguin
2014-2020
Code postal 70270
Code commune 70062
Démographie
Population
municipale
135 hab. (2016 en augmentation de 16,38 % par rapport à 2011)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 47′ 16″ nord, 6° 30′ 15″ est
Altitude Min. 335 m
Max. 417 m
Superficie 4,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Belmont

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Belmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Belmont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Belmont

Belmont est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

HydrographieModifier

La commune est traversée par la rivière La Lanterne.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Belmont est un toponyme composé de deux synonymes issus de langues différentes (doublet tautologique), en l'occurrence bel- qui est une base pré-celtique signifiant « hauteur » et mont qui vient du latin mons[1].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

 
Carte départementale représentant en rouge la communauté de communes des mille étangs.

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Belmont fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la deuxième circonscription de la Haute-Saône.

La commune, rattachée en 1801 au canton de Luxeuil-les-Bains, fait partie depuis 1966 du canton de Mélisey[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le territoire de ce canton s'est agrandi, passant de 13 à 34 communes.

IntercommunalitéModifier

La commune fait partie de la Communauté de communes des mille étangs depuis le .

Liste des mairesModifier

 
La mairie et la salle du lavoir.
Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Marie-Louise Lamboley    
mars 2008[4] En cours Michel Seguin   Retraité Alstom
Réélu pour le mandat 2014-2020[5]

DémographieModifier

En 2016, Belmont comptait 135 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
163181247305345342373369390
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
350353333338351313300297295
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
275290278220223196187150173
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
179166118117123112109108118
2016 - - - - - - - -
135--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

 
L'église.

Lieux et monumentsModifier

  • L'église de l'Assomption : construite au XIXe siècle. Le clocher comtois est également très représentatif de la région. Elle abrite quelques objets anciens, dont un crucifix et une toile du XVIIIe siècle, et des fresques du XIXe.

TourismeModifier

Belmont est située sur la route des Mille Etangs. Ses paysages naturels peuvent se découvrir à pied, à cheval ou à VTT grâce à de nombreux sentiers de randonnées balisés.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Claude HENNUY, Les bases KAM, BAL et BOL et leurs nombreux dérivés, Cahiers de toponymie belgo-française, Édition privée d'histoire, Thuillies (B) 1999.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Les maires de Belmont », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 10 septembre 2016).
  4. « Michel Seguin candidat à sa succession », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Entré au conseil municipal en 1995, premier adjoint en 2001, maire en 2008, Michel Seguin briguera les suffrages des électeurs lors des prochaines municipales ».
  5. « Michel Seguin réélu maire », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Mairie - lavoir », notice no PA70000072, base Mérimée, ministère français de la Culture.