Ouvrir le menu principal

Bella Darvi

actrice polonaise
Bella Darvi
Description de cette image, également commentée ci-après
Bella Darvi, en 1954.
Nom de naissance Bayla Wegier
Naissance
Sosnowiec, Pologne
Nationalité Drapeau de Pologne Polonaise
Décès (à 42 ans)
Monte-Carlo, Monaco
Profession Actrice

Bella Darvi, née Bayla Wegier, également connue sous le nom de Bayla Zygelbaum, est une actrice polonaise, née le à Sosnowiec (Pologne), et morte le à Monte-Carlo.

BiographieModifier

Ses parents, Polonais d'origine juive, se réfugient en France à la montée du nazisme. Elle est emprisonnée par les Allemands au début de la guerre, et relâchée en 1943.

En 1949, elle épouse un riche homme d'affaires, Alban Cavalcade, et s'installe avec lui à Monaco. Là, elle connait une vie marquée par l'alcool et par le jeu. Son mariage ne dure guère. Découverte à Paris par le producteur américain Darryl Zanuck, dont elle devient la maîtresse[1], elle part pour Hollywood. Son nom de scène est une combinaison des noms de « Dar-ryl » et de son épouse « Vi-rginia » (Virginia Fox, une des actrices fétiches de Buster Keaton).

Son rôle dans L'Égyptien de Michael Curtiz, où elle joue une séduisante courtisane babylonienne, la fait connaître du public. Mais le film est un échec commercial et, malgré tous les efforts de Zanuck, sa carrière tourne court. Bella Darvi est complètement dominée par la passion des jeux de hasard ; Zanuck continuera à payer ses dettes jusqu'en 1970.

Elle tourne en France à la fin des années cinquante, dans des films policiers pour Victor Vicas, John Berry et Pierre Chenal. Bernard Borderie lui donne, en 1958, Lino Ventura et Charles Vanel pour partenaires dans Le Gorille vous salue bien. On la retrouve aussi dans des films italiens jusqu'en 1961. Après une absence de huit ans, elle revient au cinéma en 1969. Elle tourne deux ans plus tard, en 1971, un dernier film aux côtés de Michèle Girardon et de Marie-Georges Pascal, Les Petites Filles modèles de Jean-Claude Roy.

Elle se suicide en septembre 1971 en ouvrant le gaz dans son appartement de Monte-Carlo. Son corps n'a été découvert que plus d'une semaine plus tard.

Elle est inhumée au cimetière de Bagneux.

FilmographieModifier

Dans la culture populaireModifier

  • Elle est évoquée par Dominique Besnehard dans le final du 6e et dernier épisode de la saison 3 de la série télévisée Dix pour cent, lors de la longue scène de la fête des 30 ans de l'agence ASK : son personnage la qualifie de « Marilyn Monroe du pauvre ».

Notes et référencesModifier

  1. Gary Allen Smith, Epic Films Casts, Credits and Commentary on More Than 350 Historical Spectacle Movies, MacFarland, 2004, page 75

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier