Belgicanisme

Le nationalisme belge, également appelé belgicanisme (en néerlandais: belgicisme), est un courant politique qui affirme l'existence d'une spécificité belge commune aux groupes qui la composent et irréductible aux identités des pays environnants, à savoir les Pays-Bas et la France. L'historien Henri Pirenne est connu pour avoir abondamment alimenté par ses travaux ce courant idéologique.

Symbole nationaliste belge

Les personnes qui y adhèrent sont souvent appelées belgicains.

CourantsModifier

Grande BelgiqueModifier

Très influent à la fin de la Première Guerre mondiale, ce courant défend le retour aux frontières d’avant le traité des XXIV articles de 1839, voire l’annexion de régions limitrophes françaises et allemandes[1].

Pierre Nothomb, principale figure du Comité de politique nationale, est le principal animateur du mouvement nationaliste[2].

UnitarismeModifier

Le mouvement unitariste prône la suppression des régions et communautés créées au cours des successives réformes de l’état. Les unitaristes souhaitent revenir à l’État unitaire qui a progressivement disparu à partir de 1970[3].

Le principal parti politique belgicain unitariste est le Belgische Unie – Union belge[4].

Fédéralisme d’unionModifier

Ce courant attaché à l’unité du pays prône le statu quo institutionnel. Refusant tout changement institutionnel qui pourrait conduire au confédéralisme ou à la séparation de la Belgique, il est également attaché au maintien de la monarchie.

Organisations nationalistesModifier

Partis politiquesModifier

AssociationsModifier

  • Comité de politique nationale
  • Pro Belgica
  • B Plus

JournauxModifier

CritiquesModifier

Les détracteurs reprochent à ces courants de nier les identités et les spécificités régionales des communautés qui composent le pays, ne reconnaissant qu'une identité belge aux habitants de Belgique.

Les partis politiques ouvertement belgicains n'ont remporté aucune élection; le nationalisme belge reste beaucoup plus faible que le nationalisme flamand[5].

Voir aussiModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Nationalisme belge.

Notes et référencesModifier