Belga (monnaie)

Unité monétaire belge utilisée de 1926 à 1946
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belga (homonymie).

Belga
Unité monétaire moderne actuelle
Revers d'une pièce d'1 belga ou 5 francs de 1930
Revers d'une pièce d'1 belga ou 5 francs de 1930
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Belgique Belgique (1926-1946)
Sous-unité 5 francs
Chronologie de la monnaie

Le belga était une unité monétaire de la Belgique, de 1926 au et valant 5 francs belges[1].

À la fin de 1925, la Belgique quittait l'Union latine, qui l'unissait à la France, la Suisse, l'Italie et la Grèce, à la suite de la dévaluation constante de ses monnaies. Le ministre Émile Francqui mit en place un programme pour stabiliser le franc belge. L'une des mesures prises dans l'arrêté du , était l'établissement du belga, valant 5 francs[2]. Cette nouvelle unité devait remplacer le franc belge sur le marché des changes international. La Belgique prenait alors ses distances vis-à-vis du franc français, alors dans la tourmente[1].

Les billets de banque et de trésorerie portèrent la double valeur (en franc et en belga) dès 1927, jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale[3]. Trois pièces de monnaie furent frappées entre 1930 et 1934 portant la double valeur : en franc et en belga.

La population belge, tout comme les marchés, n'adoptèrent jamais la nouvelle unité et elle fut abrogée dans l'arrêté-loi du [1].


Notes et référencesModifier

  1. a b et c Le franc belge : Encyclopédie des monnaies de circulation belges. Bruxelles : Monnaie royale de Belgique, 1999. Feuillet 59.
  2. Le statut monétaire de la Belgique. In :Bulletin d'information et de documentation, XXXIIe année, vol. 1, n° 6, juin 1957, p. 443
  3. Le Belga. Sur le site de la Banque nationale de Belgique

AnnexeModifier

Articles connexesModifier