Ouvrir le menu principal

Beignets de fleurs de courgette
Image illustrative de l’article Beignets de fleurs de courgette
Beignets de fleurs de courgette

Lieu d’origine Bassin méditerranéen
Date XIXe siècle
Place dans le service Apéritif
Température de service Chaude
Ingrédients Fleur mâle de courgette et pâte à beignet

Les beignets de fleurs de courgette sont une spécialité de la cuisine provençale, du Pays niçois, d'Italie et des pays des Balkans, faits de fleurs de courgettes (ou de courges), enveloppées de pâte à frire.

Sommaire

OriginesModifier

 
Fleurs de courgette.
 
Cuisson du beignet.

De nombreux légumes venus d’Amérique restèrent longtemps des curiosités botaniques pour les paysans du vieux continent, et la courgette ne s’intègre que progressivement, au XIXe siècle, dans les habitudes culinaires méditerranéennes et nord-européennes.

Cependant, au Moyen Âge et à la Renaissance, les beignets[1] sont plus fréquemment utilisés dans la cuisine méditerranéenne que septentrionale où l’on préfère les crêpes, les deux recettes étant d’origine romaine.

Au XVe siècle, inspiré par les textes de Maestro Martino, un autre célèbre érudit et gastronome italien, Platine, consacre une partie d’un chapitre de son traité De Honesta Voluptate aux recettes des beignets de pommes, de figues, d’amandes pilées, de fleurs de sureau, de feuilles de sauge, de feuilles de laurier et d’herbes amères.

En Italie, où les fleurs de courgettes sont nombreuses, la pâte se confectionne également avec de l'eau minérale gazeuse[2].

Notes et référencesModifier

  1. Barbara Santich, The Original Mediterranean Cuisine, Kent Town, Australie, 1997.
  2. (it) Recette des beignets de fleurs de courgettes à l'acqua gazata.

BibliographieModifier

  • Alice Caron Lambert et Jacques Denarnaud, La Cuisine des fleurs, ACR Éditions, 1996 en ligne.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier