Ouvrir le menu principal

Beffroi d'Abbeville

beffroi à Abbeville (Somme)
Beffroi d'Abbeville
Abbeville Beffroi 2005-09-29.jpg
Beffroi d'Abbeville en 2005
Présentation
Destination initiale
Tour de Guet, Trésorerie
Construction
XIIIe siècle
Hauteur
27 m
Occupant
Statut patrimonial
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Identifiant
Localisation
Pays
Province
Région
Département
Commune
Coordonnées

Le beffroi d'Abbeville, construit en 1209, est l'un des plus anciens beffrois de France. Classé depuis le au patrimoine mondial de l’UNESCO[2], il est constitué d'une tour de 27 mètres de haut dont les murs ont 2,30 mètres d'épaisseur à sa base.

Le beffroi abrite le musée Boucher-de-Perthes depuis 1954.

HistoireModifier

Il a été construit en 1209, à l'initiative des bourgeois d'Abbeville, qui ne purent le construire que grâce à l'autorisation du comte de Ponthieu. La tour du beffroi est d'ailleurs coiffée d'un haut-clocher de charpente surmonté d'une girouette représentant le comte de Ponthieu à cheval.

Étant proche, à l'époque, de l'enceinte, le beffroi servit de tour de guet jusqu'à la fin du XVe siècle, époque de la construction de la collégiale Saint-Vulfran. Il servit également de trésorerie au XVe siècle.

En 1940, le beffroi est presque entièrement détruit, seule la trésorerie reste intacte. Après la Seconde Guerre mondiale de très importants travaux de restauration furent entrepris pour lui rendre son apparence d'antan. Les travaux ne se terminèrent qu'en 1986.

CaractéristiquesModifier

Le beffroi d'Abbeville est une tour construite en grès qui mesure de 27 mètres de haut et 10 mètres de côté. Les murs ont une épaisseur de 2 mètres à la base. À chaque angle, de larges contreforts viennent renforcer le bâtiment.

La toiture du beffroi est de forme pyramidale. On pénètre dans les parties hautes par un escalier à vis.

Sur le mur extérieur, un bas-relief en bronze d'Emmanuel Fontaine, inauguré en 1887, commémore l'héroïsme de l'Abbevillois Enguerrand Ringois, jeté du haut du château de Douvres dans la mer, en 1368, pour avoir refusé de prêter serment de fidélité au roi Edouard d'Angleterre[3].

ArchitectureModifier

Sa tour quadrangulaire de 27 mètres de haut possède des murs de 2,30 mètres d'épaisseur à leur base[4].

A l'intérieur du beffroi, se trouve une salle échevinale qui servait de lieu de réunion pour les échevins de la ville, elle servait également de salle de tribunal. On peut également voir les anciens cachots et la salle du trésor où étaient conservées la charte communale, le trésor et le sceau de la commune. Dans la partie supérieure, se trouve les cloches qui permettaient d'alerter les habitants en cas de danger.

En 1468, fuit construite attenante au beffroi, la trésorerie où étaient conservées les archives de la commune, elle est de style gothique et sert actuellement d'entrée au Musée Boucher de Perthes.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Les Beffrois de Belgique et de France inscrits au Patrimoine mondial de l'Humanité de l'Unesco, édition J. et L. Denière (ISBN 978-2-911327-26-1)
  • Patrimoine des Hauts-de-France Nos beffrois : Les 23 monuments du patrimoine mondial de l'Unesco Découvrez les 44 beffrois de la région, Amiens, La Voix du Nord, le Courrier picard, hors-série, .

Liens internesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

RéférencesModifier