Ouvrir le menu principal

Bazolles

commune française du département de la Nièvre

Bazolles
Bazolles
Église Saint-Symphorien.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Arrondissement Nevers
Canton Guérigny
Intercommunalité Communauté de communes Amognes Cœur du Nivernais
Maire
Mandat
Jocelyne Baroin
2014-2020
Code postal 58110
Code commune 58024
Démographie
Population
municipale
282 hab. (2016 en diminution de 1,4 % par rapport à 2011)
Densité 9,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 08′ 35″ nord, 3° 37′ 04″ est
Altitude Min. 245 m
Max. 302 m
Superficie 28,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nièvre

Voir sur la carte administrative de la Nièvre
City locator 14.svg
Bazolles

Géolocalisation sur la carte : Nièvre

Voir sur la carte topographique de la Nièvre
City locator 14.svg
Bazolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bazolles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bazolles

Bazolles est une commune française située dans le département de la Nièvre, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

Bazolles est située au cœur du département de la Nièvre, dans la dépression du Bazois à l'ouest du Morvan.

Le village est traversé par le canal du Nivernais qui relie l'Yonne à la Loire. Servant autrefois au transport du bois du Morvan vers Paris, le canal est aujourd'hui utilisé pour la navigation de plaisance. Il est alimenté par les étangs de Vaux et de Baye situés en partie sur le territoire de la commune de Bazolles. Ces deux plans d'eau attirent les pêcheurs et les amateurs de voile.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Bazolles : viendrait du latin "basus" (bas), la commune, tout comme le Bazois dans son ensemble, se situant en contrebas du Morvan à l'est et du massif de Saint-Saulge à l'ouest.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Jocelyne Baroin DVD Fonctionnaire
mars 2001 mars 2008 Henri Mathé (décédé en cours de mandat)
puis Francette Dubois
   
1815 1887 André Cornu    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 282 habitants[Note 1], en diminution de 1,4 % par rapport à 2011 (Nièvre : -4,2 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 020746733705825928885940893
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9149529309249559841 015991824
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
818808781711617574529525495
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
453440325320260265273289286
2016 - - - - - - - -
282--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4]. |recens-prem=2005 |nomb.)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Symphorien.

Personnalités liées à la communeModifier

 
André Cornu, maire de Bazolles.
  • André Cornu, maire de la commune de 1815 à 1887, soit pendant 72 ans comme en témoigne sa pierre tombale conservée au cimetière de Bazolles. C'est probablement le record de France de durée d'un mandat de maire[5]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :