Baz Luhrmann

cinéaste et metteur en scène

Baz Luhrmann est un réalisateur, scénariste et producteur australien, né le à Herons Creek (Nouvelle-Galles du Sud).

Baz Luhrmann
Description de cette image, également commentée ci-après
Baz Luhrmann au Festival de Cannes 2013.
Nom de naissance Mark Anthony Luhrmann
Surnom Baz Luhrmann
Naissance (59 ans)
Herons Creek, Australie
Nationalité Drapeau de l'Australie Australienne
Profession Réalisateur
Scénariste
Producteur'
Films notables Roméo + Juliette
Moulin Rouge
Australia
Gatsby le Magnifique

Véritable découverte de la fin des années 1990, il fait partie de ces rares réalisateurs à écrire, produire et réaliser ses films. Il est connu pour avoir écrit et réalisé les adaptations cinématographique : Roméo + Juliette (1996) et Gatsby le Magnifique (2013), portées par l'acteur Leonardo DiCaprio. Mais également pour avoir réalisé les comédies-musicales : Balroom Dancing (1992) et Moulin Rouge (2001) dont la dernière lui valut une nomination à l'Oscar du meilleur film. De ce point de vue, il est considéré aujourd'hui comme un précurseur du nouvel âge d'or du film musical au cinéma avec Rob Marshall, Christophe Barratier et Tim Burton.

Il fait partie de ces rares réalisateurs dont la majorité des films ont été présentés au Festival de Cannes. En effet, sur six long-métrages - 4 ont fait l'ouverture du Festival. Sa comédie musicale blockbuster Moulin Rouge a même remporté une nomination pour la Palme d'Or en 2001.

Reconnaissable entre mille le « style Lhurmann » se caractérise par un mélange des genres pop, baroque, burlesque que ce soit au niveau des images ou des musiques utilisés.[1]Bien que leurs intrigues se situent à des périodes historiques éloignés : Moulin Rouge (2001) et Gatsby le Magnifique (2013) utilisent beaucoup de chansons pops, ce qui crée un décalage avec la période ou est censé se dérouler l'action. Un principe qui inspira d'autres cinéastes et œuvres, en particulier avec les séries Les Demoiselles du Téléphone et La Chronique des Bridgerton.

BiographieModifier

Trilogie du Rideau Rouge (années 1990)Modifier

Baz Luhrmann s'est découvert une passion pour la scène très jeune. En effet, ses parents pratiquant la danse, il était désireux de suivre leurs pas. Son père étant gérant d'un cinéma. Baz Luhrmann est très vite en contact avec le grand écran. C'est d'abord vers l'opéra qu'il se tourne, pour se diriger par la suite vers le théâtre et le cinéma.

L'année 1992 est marquée par la sortie de son premier long-métrage, la comédie musicale australienne Ballroom Dancing, avec Paul Mercurio et Tara Morice, dont l'action se situe dans le milieu de la danse. Les critiques sont dithyrambiques[2]. Le réalisateur intéresse alors les studios hollywoodiens, et part donc réaliser une adaptation contemporaine de la tragédie théâtrale Roméo et Juliette, de William Shakespeare. Ce film indépendant sorti en 1996 est porté par un couple de jeunes valeurs montantes du cinéma américain, Claire Danes et Leonardo DiCaprio et connait un gros succès critique[3] et commercial, surtout à l'international[4].

L'année suivante, il fonde avec sa femme Catherine Martin la société de production Bazmark Inq. avec laquelle ils produisent tous deux leurs différents projets, dont les films de Luhrmann[5].

Le réalisateur se voit confier un plus gros budget pour conclure ce qu'il appelle la Trilogie du rideau rouge : Moulin Rouge, sorti en 2001, est cette fois inspiré du roman La Dame aux camélias, d'Alexandre Dumas fils, et a pour stars l'australienne Nicole Kidman et l'anglais Ewan McGregor. Le long-métrage est un succès critique[6] et commercial et remporte six nominations aux Oscars.

Trilogie Épique (années 2000-2010)Modifier

 
Le réalisateur à la première australienne de Gatsby le Magnifique, en mai 2013.

Au début des années 2000, le cinéaste ambitionne d'entamer une nouvelle trilogie, ouvertement romantique et épique, dans la lignée du classique Autant en emporte le vent, sorti en 1939. Il s'associe au scénariste australien Stuart Beattie pour développer l'intrigue de ces trois films, le premier devant se dérouler en Russie, le deuxième en Australie, et le troisième devant explorer la vie d'Alexandre le Grand[7].

Il souhaite débuter par ce dernier film et reformer pour l'occasion le couple culte Claire Danes / Leonardo DiCaprio. Cependant, Oliver Stone dévoile en 2004 sa version de la figure historique avec Alexandre, avec Colin Farrell et Angelina Jolie. Le film, radical, essuie un énorme flop[8].

Luhrmann abandonne donc sa propre version d'Alexandre le Grand pour réaliser en 2004 la publicité la plus chère du monde[9], pour Chanel, avec Nicole Kidman et Rodrigo Santoro. Il ne revient au cinéma qu'en 2008 avec la grosse production Australia. Ce flamboyant mélodrame marque aussi ses retrouvailles avec Nicole Kidman à qui il associe un autre compatriote, Hugh Jackman. Le long-métrage, co-production australo-américaine, divise beaucoup la critique[10] et connaît surtout un succès commercial à l'international[11].

Toujours avec Stuart Beattie il signe une nouvelle adaptation, Gatsby le Magnifique, qui lui permet cette fois de retrouver Leonardo DiCaprio. Après avoir vu plusieurs actrices, c'est l'anglaise Carey Mulligan qui décroche le premier rôle féminin, celui de Daisy. Pour ce film, sorti en 2013, l'accueil critique est encore plus mitigé[12] et ne décroche que deux nominations aux Oscars, mais le box-office est excellent[13].

Le cinéaste collabore en 2015 une seconde fois avec Chanel pour une publicité : cette fois, il met en scène le mannequin Gisele Bündchen sur une reprise de You're the one that I want par Lo Fang, pour le parfum No 5.

Au lieu de conclure sa trilogie, Luhrmmann s'attelle ensuite au développement et à la réalisation de sa première série télévisée, The Get Down pour Netflix. Cette série musicale en treize épisodes traite de la naissance du hip-hop à la fin des années 70[14]. Très coûteuse, la série ne dépasse cependant pas une seule saison, raccourcie à 11 épisodes, après des critiques très mitigées[15].

La même année, il crée le film publicitaire The secret life of flowers (La vie secrète des fleurs) pour la campagne publicitaire ERDEM x H&M.

Début 2019, il s'attelle à la conclusion de sa trilogie épique en changeant de projet : il s'agira d'un biopic consacré à Elvis Presley, coécrit avec Stuart Beattie. Tom Hanks est choisi pour incarner le manager de l'icône et Austin Butler pour incarner le personnage principal.[16]. Elvis sortira en 2022.

Vie privéeModifier

Il est marié à Catherine Martin. Ils ont deux enfants : Lillian Amanda, née le 10 octobre 2003 et William Alexander, né le 8 juin 2005.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

ScénaristeModifier

ProducteurModifier

PublicitésModifier

  • 2004 : No. 5 the Film (en) (en tant que réalisateur, producteur et scénariste)
  • 2008 : Come Walkabout (En tant que directeur créatif. Il s'agit de deux films publicitaires, mis en scène à Shanghai et à New-York, pour Tourism Australia.)
  • 2017 : The Secret Life of Flowers film publicitaire pour la campagne ERDEM x H&M

ActeurModifier

ThéâtreModifier

  • 1984 : Strictly Ballroom (durée : 30 minutes, en tant que co-concepteur, scénariste, acteur et metteur en scène)
  • 1986 : Strictly Ballroom (durée : 50 minutes, en tant que co-concepteur, scénariste, acteur et metteur en scène)
  • 1986 : Crocodile Creek (en tant que co-concepteur et metteur en scène)
  • 1988 : Lake Lost (en tant que co-concepteur et metteur en scène ; il s'agit d'un opéra expérimental pour l'Australian Opera.)
  • 1988 : Haircut (en tant que co-concepteur et metteur en scène ; il s'agit d'une réadaptation de la comédie musicale Hair.)
  • 1988 : Strictly Ballroom (en tant que metteur en scène et scénariste ; retravaillé à partir des versions de 1984 et 1986)
  • 1989 : Dance Hall (en tant que co-concepteur et metteur en scène ; dans le cadre du Sydney Festival)
  • 1990 : La Bohème (en tant que metteur en scène ; opéra pour l'Australian Opera et joué au Sydney Opera House.)
  • 1993 : A Midsummer Night's Dream (en tant que metteur en scène ; version hindou de l'opéra de Benjamin Britten, pour l'Australian Opera)
  • 2002 : La Bohème (en tant que metteur en scène ; production pour Broadway)

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

SélectionModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Baz Luhrmann. Biographie, Style et thèmes, Filmographie, Directeur », sur boowiki.info (consulté le )
  2. (en) « Strictly Ballroom (1992) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  3. (en) « Romeo + Juliet (1996) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  4. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=romeoandjuliet.htm
  5. (en) Business View, « Strictly love and business », sur business.nab.com.au, (consulté le )
  6. (en) « Moulin Rouge! (2001) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  7. « Baz Luhrmann, trilogie épique - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le ).
  8. Rita Santourian, journaliste, « Les tops et les flops du cinéma », sur planet.fr, (consulté le ).
  9. Guiness World Records 2007 - Hachette - p. 179 - (ISBN 2012369928)
  10. (en) « Australia (2008) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  11. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=australia.htm
  12. (en) « The Great Gatsby (2013) » [vidéo], sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  13. https://www.boxofficemojo.com/movies/?id=greatgatsby2012.htm
  14. Netflix offre un nouvel aperçu de "The Get Down", la série musicale de Baz Luhrmann sur le site www.rtbf.be, 28 juin 2016
  15. Matt Miller, « Why It's No Surprise Netflix Canceled The Get Down After One Season », sur esquire.com, (consulté le ).
  16. Clément Cuyer, « Tom Hanks rejoint le biopic d'Elvis Presley signé Baz Luhrmann », sur allocine.fr, (consulté le ).

Liens externesModifier