Bay-sur-Aube

commune française du département de la Haute-Marne

Bay-sur-Aube
Bay-sur-Aube
Bay-sur-Aube et son église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Langres
Intercommunalité Communauté de communes d'Auberive Vingeanne et Montsaugeonnais
Maire
Mandat
Yves Vaillant
2014-2020
Code postal 52160
Code commune 52040
Démographie
Gentilé Bayalbins
Population
municipale
52 hab. (2017 en augmentation de 6,12 % par rapport à 2012)
Densité 5,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 49′ 19″ nord, 5° 03′ 51″ est
Altitude Min. 307 m
Max. 446 m
Superficie 9,75 km2
Élections
Départementales Canton de Villegusien-le-Lac
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Bay-sur-Aube
Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Bay-sur-Aube
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bay-sur-Aube
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bay-sur-Aube

Bay-sur-Aube est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Bay-sur-Aube se situe à 29 km à l'ouest de Langres et à 43 km au sud de Chaumont.

HydrographieModifier

  • Rivière l'Aube, ruisseau de Vitry.

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jeanine Cudel    
mars 2008 2014 Gérard Prolonge    
2014 En cours Yves Vaillant DVD Retraité

Politique environnementaleModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2017, la commune comptait 52 habitants[Note 1], en augmentation de 6,12 % par rapport à 2012 (Haute-Marne : -3,57 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
214212232225228223239215228
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
191186175177164149138132132
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
132133127112120104106112124
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
11711972665554565251
2017 - - - - - - - -
52--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivitésModifier

ÉconomieModifier

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église paroissiale Saint-Hippolyte, classée au titre des Monuments Historiques en 1906[5],[6],[7].XIIe-XVe s. Ensemble romano-gothique. Extérieur roman et intérieur entièrement voûté en ogive (gothique). Nef et double transept, chevet plat à oculus (XVIe) portail gothique primitif du porche. Nombreuses dalles funéraires gravées. Clocher bas à baies géminées (clocher langrois). Retable du martyre de saint Hippolyte par Antoine Besançon, 1775. Statues en pierre polychrome des XVIe et XVIIe. Depuis 1999, un concert y est donné à cinq heures trente du matin, le 13 août, jour de la Saint-Hippolyte, tout d'abord par l'ensemble médiéval La Rosa, puis par l'ensemble Alba Dolce, ensemble dont les membres ont fait partie de La Rosa. Entre cinq heures trente et sept heures le soleil illumine, peu à peu, à travers l'oculus (vitrail en rosace derrière l'autel) l'église jusqu'au parvis, créant ainsi des jeux de lumière.
  • la Butte de Taloison elle domine le paysage du haut de ses 429 m. Cette dernière est considérée comme l'un des sites naturels les plus importants du plateau de Langres. On y trouve une pelouse sèche, inscrite à l'inventaire des sites naturels du département (nombreuses espèces protégées, notamment des orchidées).

Personnalités liées à la communeModifier

  • Joseph Michel, compositeur né en 1688 à Bay-sur-Aube, mort en 1736.
  • M. René Rousselet : maire du village de 1945 à 1959. Ancien combattant 1939-1940.
  • M. Henri Lodiot, élu au conseil municipal en 1947, adjoint en 1953 et maire, pendant plus de 40 ans, de 1959 à 2001. Conseiller général du canton d'Auberive de 1979 à 1992. Premier vice-président du SIVOM d'Auberive de 1963 à 1987 et président de 1987 à 1995. Premier vice-président du SIGFRA d'Auberive (800 ha de forêts) de 1974 à 2001.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier