Bataille financière

Une Bataille financière survient à la suite d'une Offre publique, en général d'achat ou d'échange, hostile. Elle débute lorsqu'une société cible fait appel à des sociétés, dites alliées, à qui elle peut livrer ses titres ou fusionner pour empêcher la société hostile d'en prendre le contrôle.

ExempleModifier

C'est le cas en 2006, avec les sociétés Arcelor et Mittal Steel Company, respectivement premier et second producteurs d'acier mondiaux. Lakshmi Mittal, PDG de la compagnie qui porte son nom, dévoile son intention, le , d'entrer dans le capital de la holding européenne au-delà des 33 %, seuil au-dessus duquel la société est obligée de lancer une OPA. Celle-ci est bien sûr refusée par Guy Dollé, Directeur Général d'Arcelor, et devient donc hostile. La Bataille financière débute lorsque Guy Dollé fait appel à Alexeï Mordachov, PDG de Severstal, compagnie russe, et lui propose une fusion. L'accord est signé le . Cet acte dans une bataille financière est appelé Contre-OPA.

Articles connexesModifier