Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir bataille d'Aden.

La bataille de l'aéroport d'Aden se déroule le quelques jours après le limogeage de Abdel Hafedh al-Sakkaf, commandant des Forces spéciales par le président Abdrabbo Mansour Hadi[3].

Abdel Hafedh al-Sakkaf échoue à prendre l'aéroport d'Aden[4].

Sommaire

ContexteModifier

Le , le président Abdrabbo Mansour Hadi limoge le chef des forces spéciales Abdel Hafedh al-Sakkaf et en nomme un autre[5].

Le , Abdel Hafedh al-Sakkaf, rejette son limogeage[6].

DéroulementModifier

Lors de cette bataille, les forces du général al-Sakkaf avaient mené un raid contre le palais présidentiel al-Maachiq. Le président Abdrabbo Mansour Hadi, qui été évacué vers un « lieu sûr », a dénoncé une « tentative de putsch ».

SuitesModifier

Peu de temps après, al-Sakkaf échappe à une tentative d'assassinat[7]. Puis commence la bataille d'Aden.

Notes et référencesModifier