Ouvrir le menu principal

Bataille de Xuân Lộc

bataille de la guerre du Viêt Nam
Bataille de Xuân Lộc
Description de cette image, également commentée ci-après
Théâtre des opérations lors de la bataille.
Informations générales
Date -
Lieu Xuân Lộc, Đồng Nai, Sud-Viêt Nam
Issue Victoire stratégique nord-vietnamienne ; victoire tactique sud-vietnamienne
Belligérants
Flag of Vietnam.svg Nord-Viêt Nam
FNL Flag.svg Việt Cộng
Flag of South Vietnam.svg Sud-Viêt Nam
Commandants
Flag of Vietnam.svg Général Hoàng CầmFlag of South Vietnam.svg Général Lê Minh Đảo
Forces en présence
4 avril : 15 000 hommes
12 avril : 30 000 hommes
4 avril : 12 000 hommes
15 avril : 6 000 hommes
Pertes
5 000 tués et blessés2 036 tués et blessés
2 731 capturés

Guerre du Viêt Nam,
Campagne Hô-Chi-Minh

Batailles

Coordonnées 10° 56′ nord, 107° 14′ est

Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam

(Voir situation sur carte : Viêt Nam)
Bataille de Xuân Lộc

La bataille de Xuân Lộc (qui s'est déroulée du au ) fut la dernière grande bataille d'envergure de la guerre du Viêt Nam, opposant le Sud-Viêt Nam au Nord-Viêt Nam.

ContexteModifier

La petite ville de Xuân Lộc, située dans le périmètre défensif de Bien Hoa dans le district de Xuan Loc, était d'une importance capitale pour les Sud-Vietnamiens, abritant une importante base aérienne de l'ARVN.

Déroulement et conséquencesModifier

Pendant 12 jours, la 18e division d'infanterie sud-vietnamienne tenta d'empêcher 3 divisions nord-vietnamiennes d'envahir la ville. Pour les soldats sud-vietnamiens, dirigés par le major-général Lê Minh Đảo, cette bataille a prouvé qu'ils étaient déterminés à combattre, en contradiction avec les médias occidentaux qui les décrivaient comme des lâches.

Compte tenu de leur large infériorité numérique, les Sud-Vietnamiens perdirent la bataille, malgré des combats féroces et héroïques contre les unités de l'Armée populaire vietnamienne. Le gouvernement nord-vietnamien a plus tard qualifié les combats de Xuân Lộc de « cruels ».

La prise de Xuân Lộc ouvrit la voie vers Saïgon et permit le début de l'assaut final sur le Sud-Viêt Nam, qui eut lieu le , jour de la chute de la capitale sud-vietnamienne.

Ordre de batailleModifier

Nord-Viêt NamModifier

  Armée populaire vietnamienne

  • 341e division
  • 6e division
  • 7e division
  • 95A régiment indépendant
  • 75e groupe d'artillerie

Sud-Viêt NamModifier

  Armée de la République du Viêt Nam

  • 18e division d'infanterie
  • Task Force 43 (43e régiment, 5e escadron de cavalerie blindée, 82e bataillon de rangers et forces locales)
  • 48e régiment
  • 52e régiment
  • 1re brigade aéroportée
  • 3e division aérienne sud-vietnamienne
  • 4e division aérienne sud-vietnamienne

AnnexesModifier

Sources et bibliographieModifier

Articles connexesModifier