Bataille de Ramla (1102)

bataille de 1102
Bataille de Ramla

Informations générales
Date
Lieu Ramla
Issue Victoire fatimide
Belligérants
Rectangular green flag.svg Califat fatimideDrapel jérusalem contour.png Royaume de Jérusalem
Commandants
Charaf al-Ma'aliDrapel jérusalem contour.png Baudouin Ier de Jérusalem
Old Arms of Blois.svg Étienne II de Blois
Forces en présence
Estimation moderne[1] :
entre 3 000 et 5 000 hommes
Sources contemporaines :
20 000 hommes
500 hommes, dont 200 chevaliers[2]

Première Croisade

Batailles

Coordonnées 31° 55′ 54″ nord, 34° 52′ 25″ est
Géolocalisation sur la carte : Israël
(Voir situation sur carte : Israël)
Bataille de Ramla

La bataille de Ramla de 1102, souvent appelée seconde bataille de Ramla, s'est déroulée le .

Une armée égyptienne de près de 20 000 hommes, commandée par Charaf, le fils du vizir Al-Afdhal, arrive en Palestine et parvient à surprendre les troupes de Baudouin Ier de Jérusalem à Rama, près du port de Jaffa. Le roi n’échappe à la capture qu’en se cachant parmi les roseaux. La plupart des 500 chevaliers sont tués ou capturés. Charaf peut reprendre Jérusalem, mais par son indécision laisse des renforts Francs arriver par mer, et doit retourner en Égypte.

ContexteModifier

AssautModifier

ÉpilogueModifier

En 1103 et 1104, le vizir du Caire lancera de nouvelles expéditions contre les Francs qui échoueront (rivalité entre la flotte et l’armée de terre, mort du général, etc.).

RéférencesModifier

  1. (en) William Barron Stevenson, The Crusaders in the East: a brief history of the wars of Islam with the Latins in Syria during the twelfth and thirteenth centuries, Cambridge University Press, (lire en ligne), p. 39
  2. (en) Jan Frans Verbruggen (nl) (trad. du néerlandais par Sumner Willard), The Art of Warfare in Western Europe During the Middle Ages: From the Eighth Century to 1340 [« De Krijgskunst in West-Europa in de Middeleeuwen, IXe tot begin XIVe eeuw »], Woodbridge, Boydell & Brewer, , 388 p. (ISBN 0851155707 et 9780851155708, lire en ligne), p. 10

Sources primairesModifier