Bataille de Pwll Melyn

Bataille de Pwll Melyn
Description de cette image, également commentée ci-après
Le site de la bataille
Informations générales
Date 5 mai 1405
Lieu Usk, Monmouthshire
Issue Victoire anglaise décisive
Belligérants
Arms of Llywelyn.svg Rebelles galloisRoyal Arms of England (1340-1367).svg Royaume d'Angleterre
Commandants
Arms of Llywelyn.svg Gruffudd ab Owain White flag icon.svg
Arms of Llywelyn.svg Tudur ap Gruffudd
Arms of Grey.svg Richard Grey
Arms of Llywelyn.svg Dafydd Gam
Forces en présence
inconnuesinconnues
Pertes
1,500légères

Soulèvement d'Owain Glyndŵr

Batailles

Coordonnées 51° 43′ 05″ nord, 2° 57′ 14″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Pays de Galles
(Voir situation sur carte : Pays de Galles)
Bataille de Pwll Melyn

La bataille de Pwll Melyn eut lieu le 5 mai 1405, près d'Usk (Monmouthshire), au Pays de Galles. La bataille eut lieu entre les forces du chef rebelle gallois Owain Glyndŵr et l'armée anglaise du roi Henri IV. Elle s'inscrit dans la révolte galloise d'Owain Glyndŵr entre 1400 et 1415.

Les Gallois sont sévèrement battus et perdent nombre de leurs capitaines. Une chronique contemporaine galloise décrit la bataille comme une « boucherie » et que « Le vent tournait désormais contre Owain et ses hommes. »[1]

Description de la batailleModifier

Les Gallois, après leurs succès de l'année 1404, cherchent à prendre à revers les Anglais, qui ont reconstruit une armée dans la ville d'Usk, qu'Owain a prise et mise à feu et à sang en 1403. Le prince de Galles Henri de Monmouth, fils et héritier de Henri IV, reprend ainsi pied dans la région et harcèle l'armée d'Owain.

Commandés par Gruffudd, fils aîné d'Owain Glyndŵr, les Gallois tentent de s'emparer de la ville mais doivent faire face à une résistance acharnée du baron Grey, de John Oldcastle et de leur allié Dafydd Gam[2], un chef gallois hostile à Glyndŵr. Les Gallois franchissent en hâte la rivière Usk afin de s'enfuir mais sont rapidement rattrapés dans les bois aux alentours et massacrés.

La victoire anglaise est en grande partie assurée grâce aux conseils du tacticien Gam, qui a également mobilisé quelques centaines de Gallois pour la cause du roi.

PertesModifier

John ap Hywel, abbé du monastère cistercien de Llantarnam, tout proche, est tué durant la bataille alors qu'il portait assistance aux mourants et aux blessés des deux camps.

Gruffudd est capturé par les Anglais[3]. Emprisonné à Nottingham puis à la Tour de Londres, il meurt en captivité de la peste bubonique en 1412.

Tudur ap Gruffudd, le frère d'Owain Glyndŵr, est tué et sa tête est apportée au roi Henri IV. Certains Anglais, prenant Tudur pour Glyndŵr, se seraient réjoui de la mort de leur adversaire, qui était en fait réfugié au château de Harlech.

Les Anglais font décapiter 300 prisonniers gallois devant le château d'Usk.

RéférencesModifier