Ouvrir le menu principal

Bataille de Narva (1704)

1704

Le siège de Narva est le deuxième siège russe de la ville suédoise de Narva, lors de la Grande guerre du Nord, qui s’est soldé par la prise de la ville, le , suivie du massacre d’un certain nombre de ses habitants suédois par les troupes russes[1].

Quatre ans après la première bataille de Narva, le tsar Pierre le Grand s’est à nouveau dirigé vers cette zone, avec une armée réorganisée, afin de capturer Narva et occuper l’Ingrie, qui était auparavant un centre logistique suédois[2]:697. Après avoir pris Tartu, le [2]:697, les 20 000 hommes du maréchal Boris Cheremetiev , assisté par un français, l'ingénieur général Gaspard Joseph Lambert[3], assiégèrent alors Narva, dont la garnison, sous le commandant général-général Henning Rudolf Horn d'Ranzien ne comptait qu’une infanterie de 3 800 hommes et 1 300 cavaliers. Après un long siège suivi d’une attaque sur trois fronts, les Russes ont capturé Narva le , massacrant des centaines de membres de la garnison et de résidents suédois avant que le tsar ne les arrête[2]:69. Environ 3 200 personnes périrent victimes du siège et de ses suites et le général Horn, plusieurs officiers et un grand nombre de soldats suédois furent capturés. Les Russes perdirent jusqu'à 3 000 hommes[4]. Le , les citoyens de Narva jurèrent allégeance au tsar dans la cour de la mairie[5] et la ville fut incorporée à la Russie.

En août, Pierre Ier y a signé le traité de Narva (en).

RéférencesModifier

  1. (en) Richard Ernest Dupuy et Trevor Nevitt Dupuy, The encyclopedia of military history from 3500 B.C. to the present, New York, Harper & Row, , 2e éd., x, 1524 p. (ISBN 978-0-06181-235-4).
  2. a b et c Tucker, S.C., 2010, A Global Chronology of Conflict, Vol. Two, Santa Barbara: ABC-CLIO, LLC, (ISBN 9781851096671)
  3. Page Wikipédia en russe sur la bataille de Narva.
  4. Военный энциклопедический лексикон. Часть 9-я. СПб, 1845, с. 376
  5. Петров А.В. Город Нарва, его прошлое и достопримечательности. СПб, 1901, с. 175