Bataille de Manzikert (1054)

Le siège de Manzikert en 1054 est une défense réussie de la ville de Manzikert par les forces byzantines sous le commandement de Basile Apokapès face aux Turcs seldjoukides sous les ordres du sultan Toghrul-Beg.

SiègeModifier

Toghrul-Beg assiège Manzikert pendant trente jours en utilisant toutes sortes de machines de siège, mais la ville résiste[1]. Un récit historique cite la défense réussie contre l'utilisation par les Turcs de tortues de type léger, ainsi que les abris mobiles protégeant les hommes et les armes de siège des tirs de missiles. Basile aurait stocké de grandes poutres aiguisées, qui sont lancées sur les tortues qui avancent, depuis le haut des murailles, les renversant au passage[2]. La ville elle-même réussit à résister à l'assaut grâce à sa triple muraille et à son accès à l'eau de source[1].

Dix-sept ans plus tard, les Turcs ont plus de succès contre Romain IV Diogène, sous les ordres d'Alp Arslan, au même endroit, la ville tombant sous leur contrôle, à la suite de la célèbre défaite byzantine de 1071[3].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) John Skylitzes (trad. du grec ancien par John Wortley), John Skylitzes : A Synopsis of Byzantine History, 811–1057 : Translation and Notes, Cambridge, Royaume-Uni, Cambridge University Press, , 432 p. (ISBN 978-0-521-76705-7)
  2. (en) Georgios Chatzelis, Byzantine Military Manuals as Literary Works and Practical Handbooks : The Case of the Tenth-century Sylloge Tacticorum, Oxon, Routledge, , 2052 p. (ISBN 978-1-138-59601-6)
  3. (en) Eric McGeer, John Nesbitt et Nicolas Oikonomides, Catalogue of Byzantine Seals at Dumbarton Oaks and in the Fogg Museum of Art : The East, vol. IV, Washington, D.C., Dumbarton Oaks, , 156 p. (ISBN 0-88402-282-X)