Bataille de Lemnos

bataille navale de 1913 entre Grecs et Ottomans
Bataille de Lemnos
Description de cette image, également commentée ci-après
Flottes ottomane (à gauche) et grecque (à droite), avec au premier plan les unités ayant pris part à la bataille de Lemnos. Dessin publié dans L'Illustration du 22 février 1913.
Informations générales
Date
Lieu Lemnos, mer Méditerranée
Issue Victoire grecque
Belligérants
Drapeau de la Grèce Royaume de GrèceDrapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman
Commandants
Contre-amiral Pávlos KoundouriótisCapitaine Ramiz Bey
Forces en présence
1 croiseur cuirassé
3 navires de ligne
7 navires divers
3 navires de ligne
1 croiseur
8 destroyers
5 navires divers
Pertes
1 blessé190 tués et blessés
2 navires sérieusement endommagés

Première guerre balkanique

La bataille de Lemnos est livrée le (le 5 janvier dans le calendrier julien, employé par la Grèce jusqu'en 1923) entre une escadre de la marine hellénique commandée par le contre-amiral Koundouriótis et une flotte ottomane, pendant la première guerre balkanique (1912-1913).

BatailleModifier

Dernière bataille navale du conflit, elle assure aux Grecs victorieux le contrôle de la mer Égée. Les Turcs se replient en effet sur leurs bases des Dardanelles, dont ils ne sortent plus jusqu'à la fin des hostilités.

La retraite de la flotte ottomane donne l'occasion au lieutenant Michaíl Moutoússis (en) et à l'enseigne Aristídis Moraïtínis d'effectuer la première mission de reconnaissance aérienne de l'histoire de l'aéronautique navale à bord d'un hydravion Maurice Farman. Lors d'un raid effectué le , ils confirment que les bâtiments ottomans ont trouvé refuge dans la base de Nagara et relèvent avec précision leurs positions, puis ils larguent sur eux quatre bombes qui n'atteignent cependant pas leurs objectifs.

Cet engagement est appelé bataille de Mondros en Turquie.

Navires engagésModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Raphaël Schneider, « Les guerres balkaniques (1912-1913) », revue Champs de Bataille numéro 22 (page 48), juin-juillet 2008