Bataille de Kraaipan

La bataille de Kraaipan (afrikaans : Slag van Kraaipan) est la première confrontation intervenue de la seconde guerre des Boers du au à Kraaipan (en).

DéroulementModifier

Le , le Président Paul Kruger de la République d'Afrique du Sud, alliée à l'État libre d'Orange, déclara la guerre à l'Empire britannique. Durant la nuit, 800 hommes des kommandos de Potchefstroom et Lichtenburg[1] sous les ordres du général Koos de la Rey (un des généraux de campagne du général Piet Cronjé) attaquèrent et capturèrent une garnison britannique à l'arrêt de chemin de fer de Kraaipan, entre Vryburg et Mafeking, à environ 60 km au sud-ouest de Mafeking. Ainsi commença la seconde guerre des Boers. Sous les ordres de Cronjé, le chemin de fer de Mafeking et le télégraphe furent coupés.

Le train blindé "Mosquito", emportant deux canons de 7 livres[1], des munitions et des approvisionnements divers fut déraillé et les Britanniques se rendirent après 24 heures de combat. Tout le matériel fut saisi et les hommes faits prisonniers. Les troupes boers découvrirent des munitions Mark IV "dumdum" dans le train[2].

Cet incident rendit directement De la Rey célèbre, mais accentua ses conflits avec le sévère et sans imagination Cronjé, qui l'envoya bloquer l'avance britannique en route pour lever le siège de Kimberley au nord-est de la Colonie du Cap.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. a et b [1] "The First Shots of the War - 12 October 1899" by Elria Wessels in KEUR, 2 October, 1998.
  2. [2] "Boer War" from History-net.com.

SourceModifier

  • (en) Sir Arthur Conan Doyle, A History of The Great War (Chapter 26 - Diamond Hill : Rundle's Operations), George H. Doran company, (lire en ligne) - [3]
  • (en) Rayne Kruger, Goodbye Dolly Grey : Story of the Boer War, Londres, New English Library, , 539 p. (ISBN 978-0-7126-6285-7)
  • (en) Thomas Pakenham, The Boer War, London, Cardinal, coll. « Cardinal book », , 659 p. (ISBN 978-0-747-40976-2)