Ouvrir le menu principal

Bataille de Hatchie's Bridge

bataille de la guerre de Sécession
bataille de Hatchie Bridge
Description de cette image, également commentée ci-après
Seconde phase de la campagne de Iuka–Corinth
Informations générales
Date
Lieu Comté de Hardeman et comté de McNairy, Tennessee
Issue Victoire de l'Union
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-UnisDrapeau des États confédérés d'Amérique États confédérés
Commandants
Edward Ord
Stephen A. Hurlbut
Earl Van Dorn
Sterling Price
Forces en présence
District de Jackson
(3 brigades)
armée de l'ouest
Pertes
500400

Guerre de Sécession

Batailles

Coordonnées 35° 02′ 06″ nord, 88° 47′ 58″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Tennessee

(Voir situation sur carte : Tennessee)
bataille de Hatchie Bridge

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
bataille de Hatchie Bridge

La bataille de Hatchie's Bridge, aussi appelée bataille de Davis Bridge ou Matamora, s'est déroulée le , dans le comté de Hardeman et le comté de McNairy, Tennessee, et clôt la campagne de Iuka–Corinth lors de la guerre de Sécession. L'armée confédérée du major général Earl Van Dorn réussit à éviter la capture par l'armée de l'Union, à la suite de sa défaite à la bataille de Corinth.

L'armée du Tennessee occidental de Van Dorn retraite de Corinth, Mississippi, le , mais le major général de l'Union William S. Rosecrans n'envoie pas de forces à sa poursuite jusqu'au matin du . Le major général Edward O.C. Ord, commandant un détachement de l'armée du Tennessee du général Ulysses S. Grant, conformément aux ordres, avance sur Corinth pour seconder Rosecrans. Pendant la nuit du 4 au , il campe près de Pocahontas. Entre 7 heures trente et 8 heures du matin, ses forces rencontrent la 4th division de l'Union commandée par le major général Stephen A. Hurlbut, du district de Jackson, sur le front confédéré. Ord prend le commandement de l'ensemble des forces de l'Union réunies et repousse les éléments avancés de Van Dorn, l'armée de l'ouest du major général Sterling Price, sur environ 8 kilomètres (5 miles) vers la rivière Hatchie et au-delà du pont de Davis. Après avoir accompli cela, Ord est blessé à la cheville et Hurlbut assure le commandement. Pendant que les hommes de Price sont engagés avec vigueur contre les forces de Ord, les éclaireurs de Van Dorn recherchent et trouvent un autre passage sur la rivière Hatchie. Van Dorn mène alors son armée en arrière sur Holly Springs. Grant ordonne à Rosecrans d'abandonner la poursuite. Ord a obligé Price à retraiter, mais les confédérés évitent la capture ou la destruction. Bien qu'elle aurait dû le faire, l'armée de Rosecrans a échoué à capturer ou détruire les forces de Van Dorn[1],[2],[3].

Ordre de batailleModifier

Union District de Jackson – Major général Edward O. C. Ord (w)

Division Brigade Regiments and Others

Quatrième division

MG Stephen A. Hurlbut

Première brigade

BG Jacob G. Lauman

Deuxième brigade

BG James C. Veatch

Brigade provisoire

Col Robert K. Scott

Artillerie
Cavalerie

Confédération

Armée de l'ouest – Major général Earl Van Dorn

Corps de Price – Major général Sterling Price

Site historiqueModifier

Le site du champ de bataille, appelé champ de bataille du pont de Davis, est répertorié sur le Registre national des lieux historiques en 1998. La zone de 20 000m2 (5 acres) couvrant le champ de bataille fait partie des sites du siège et de la bataille de Corinth, qui a été désigné comme monument national historique en 1991. L'ensemble de la zone du champ de bataille considérée comme potentiellement éligible pour le registre national fait 2 065 hectares (5 103 acres), dont 348,6 hectares (861,5 acres) sont protégés[4].

RéférencesModifier