Bataille de Franzensfeste

Bataille de Franzensfeste
Description de l'image Forte di Fortezza.jpg.
Informations générales
Date 4 -
Lieu Fortezza
Issue Victoire tyrolienne
Belligérants
Drapeau du Royaume de Saxe Royaume de Saxe
Drapeau du Royaume de Bavière Royaume de Bavière
Tyrol
Commandants
François Rouyer Josef Speckbacher
Joachim Haspinger
Forces en présence
3 600 hommes[1] 5 000 hommes[1]
Pertes
1 100 morts, blessés ou prisonniers[1] inconnues

Rébellion du Tyrol

Batailles

Coordonnées 46° 47′ 00″ nord, 11° 37′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Bataille de Franzensfeste
Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige
(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Bataille de Franzensfeste
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Bataille de Franzensfeste

La bataille de Franzensfeste se déroula les 4 et lors de la rébellion du Tyrol.

La bataille modifier

Le 1er août à Innsbruck, le maréchal Lefebvre envoie la division commandée par le général français Marie François Rouyer occuper Brixen[2]. La division, forte de 3 600 soldats de la confédération du Rhin[1], Saxons et Bavarois, traverse le pays sans rencontrer de résistance mais, le près de Franzensfeste elle tombe dans une embuscade[2].

Pendant deux jours, ils sont attaqués par environ 5 000 Tyroliens dirigés par Speckbacher et Haspinger[1]. Les Saxons, pris au piège dans une gorge, sont écrasés par des troncs d'arbres et des rochers[2].

Le régiment d'infanterie saxonne est anéanti, 988 hommes sont hors de combat, tandis que les Bavarois perdent environ 100 hommes et deux canons. Les pertes tyroliennes sont beaucoup plus faibles. La vallée est depuis connue sous le nom Sachsenklemme (Le piège saxon)[1].

 
La croix des Saxons.

Notes et références modifier

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

Liens externes modifier