Ouvrir le menu principal

Bata (dieu égyptien)

divinité égyptienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bata.
Bata
Divinité égyptienne
Anubis capture le taureau Bata (papyrus Jumilhac).
Anubis capture le taureau Bata (papyrus Jumilhac).
Caractéristiques
Nom
Région de culte XVIIe nome de Haute-Égypte

Bata est un dieu de l'Égypte antique assez mal renseigné. La traduction et la publication du Conte des deux frères, consigné sur le Papyrus d'Orbiney et acheté en 1857 par le British Museum, a permis de mettre en lumière son existence jusqu'alors totalement ignoré. En 1905, des travaux d'Alan Gardiner ont établi que le dieu Bata recevait un culte dans la ville de Saka du XVIIe nome de Haute-Égypte (Nome du Chacal). En 1945, l'achat par le Musée du Louvre du Papyrus Jumilhac a permis d'élargir la connaissance de ce dieu car une anecdote mythologique rapportée par cette monographie religieuse révèle que ce dieu est assimilé à Seth.

Lien interneModifier

BibliographieModifier

  • Frédéric Servajean, « Le conte des Deux Frères (1). La jeune femme que les chiens n’aimaient pas », ENIM 4, Montpellier,‎ , p. 1-37 (lire en ligne)
  • Frédéric Servajean, « Le conte des Deux Frères (2). La route de Phénicie », ENIM 4, Montpellier,‎ , p. 197-232 (lire en ligne)
  • Laurie Rouvière, « Bata, seigneur de Saka. Dieu bélier ou dieu taureau », ENIM 6, Montpellier,‎ (lire en ligne)