Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Le terme de basilique majeure (latin : basilica maior, basilicae maiores au pluriel) est le titre donné à quatre basiliques catholiques situées à Rome, en Italie et dans l'État de la Cité du Vatican.

La basilique Saint-Pierre est située dans l'État de la Cité du Vatican. Les trois autres basiliques majeures sont également la propriété du Saint-Siège mais elles sont situées en territoire italien et bénéficient de l'extraterritorialité[1].

La basilique majeure s'entend relativement aux basiliques mineures, c'est-à-dire les autres basiliques consacrées par le culte catholique.

Sommaire

Liste des basiliques majeuresModifier

Les quatre basiliques majeures sont :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

HistoireModifier

Le concept de basilique majeure est né en l'an 1300, année où le pape Boniface VIII promulgua la bulle d'indiction Antiquorum fida relatio. Il y institua l'Année sainte et précisa les conditions de l'indulgence, parmi lesquelles la visite de deux basiliques de Rome, Saint-Pierre du Vatican et Saint-Paul-hors-les-murs, lieux de sépultures respectives des apôtres saint Pierre et saint Paul.
Lors du deuxième jubilé en 1350, Clément VI ajouta une troisième basilique majeure, Saint-Jean-de-Latran, cathédrale de Rome, qui porte le titre de omnium urbis et orbis ecclesiarum mater et caput, qui signifie « mère et tête de toutes les églises de la ville et du monde ».

Enfin, une quatrième fut adjointe lors du troisième jubilé présidé par Boniface IX en 1390 : Sainte-Marie-Majeure, la plus ancienne église consacrée à la Sainte Vierge.

Notons que Saint-Jean-de-Latran, siège du trône papal, est la plus ancienne et la première dans l'ordre protocolaire des basiliques papales, devant Saint-Pierre du Vatican, Saint-Paul-hors-les-murs et Sainte-Marie-Majeure.

Chacune de ces quatre basiliques possède en outre une Porte Sainte qui est solennellement ouverte au début de chaque Année sainte, puis fermée et murée à la fin de celle-ci, ainsi jusqu'à la suivante.

Notes et référencesModifier

  1. depuis 1929 et les accords du Latran, articles 13 et 15

Voir aussiModifier