Ouvrir le menu principal

Basilique San Giorgio Maggiore de Venise

basilique à Venise
Basilique San Giorgio Maggiore de Venise
Présentation
Culte
Type
Rattachement
paroisse de San Zaccaria
Diocèse
Style
Architecte
Matériau
Façade en marbres karstiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Longueur
490 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur
320 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Surface
99 800 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Région
Commune
Emplacement
Baigné par
Coordonnées

San Giorgio Maggiore est une basilique abbatiale vénitienne située sur la petite île du même nom dans le bassin de Saint-Marc, face à la Piazetta. Elle est desservie par les Bénédictins de la congrégation de Subiaco.

Sommaire

HistoireModifier

Commencée en 1566 par Andrea Palladio, elle est achevée un siècle plus tard par Simone Sorella.

Cette église était un motif très apprécié des védutistes. Dans la vue peinte par Francesco Guardi vers 1775-1780, il manque la présence du clocher qui s’est écroulé en 1774. Les travaux de restauration du campanile, qui devaient durer jusqu’en 1791, ne sont pas non plus figurés. Guardi préférait en effet représenter le clocher tel qu’il était autrefois ou ne pas le représenter du tout comme ici.

ArchitectureModifier

DécorationModifier

 
Vierge et l'Enfant avec des Saints
Sebastiano Ricci, 1708
Basilique San Giorgio Maggiore

L'église est célèbre pour son chœur décoré de toiles du Tintoret : La Manne (mur de gauche) et surtout La Cène (mur de droite), l'une des toiles les plus célèbres du maître.

C'est une église qui comporte une nef séquencée et réservée au clergé. Le chœur s'y trouve presque au centre et sa façade imite celle d'un temple. On peut voir une bande filante qui va unifier les quatre façades.

À droite du chœur, une porte conduit à la salle du conclave où eut lieu l'élection du pape Pie VII. Elle est décorée d'un retable de Vittore Carpaccio.

Œuvres qui y sont conservées ou ont été déplacéesModifier

Dans la PeintureModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Brouard C, Grands décors religieux, le grand théâtre du sacré, Dossier de l'Art no 217, avril 2014, p. 60-73
  2. a et b Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Editions Place des Victoires, , 605 p. (ISBN 978-2-8099-0019-4), p. 302-310
  3. Aliusmodi
  4. Musée de Boston
  5. Fondation Custodia