Basil Feilding (4e comte de Denbigh)

Basil Feilding, 4e comte de Denbigh, 3e comte de Desmond (1668 – ) est un pair Britannique, membre de la Chambre des lords, titré vicomte Feilding de 1675 à 1685.

Basil Feilding
Fonctions
Lord Lieutenant du Leicestershire
-
Lord Lieutenant du Leicestershire
-
Titres de noblesse
Comte de Desmond
Comte de Denbigh (en)
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Mary King (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Feilding (d)
Lady Mary Feilding (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Hester Firebrace (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
William Feilding, 5e comte de Denbigh (d)
Unknown daughter Feilding (d)
Unknown daughter Feilding (d)
Hon. Charles Feilding (d)
Frances Feilding (d)
Unknown daughter Feilding (d)
Lady Diana Feilding (d)
Unknown son Feilding (d)
Frances Finch (en)
Lady Diana Feilding (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il était le fils de William Feilding (3e comte de Denbigh), et Mary King. Il a hérité du titre anglais de comte de Denbigh, et Irlandais de Comte de Desmond en 1685.

Il a épousé Hester Firebrace, fille de Sir Basil Firebrace, 1er baronnet, le 22 juin 1695. Ils eurent huit enfants, dont :

  • William Feilding, 5e comte de Denbigh et 4e comte de Desmond (1697-1755)[1] qui lui a succédé.
  • Charles Feilding, était le père de Charles Fielding (en), un officier de marine impliqué dans l'affaire Feilding and Bylandt [2]
  • Frances Feilding (en), comtesse de Winchilsea et Nottingham.

RéférencesModifier

  1. Mosley, Charles, editor. Burke's Peerage, Baronetage & Knightage, 107th edition, 3 volumes. Wilmington, Delaware, U.S.A.: Burke's Peerage (Genealogical Books) Ltd, 2003. Page 1087
  2. "Fielding, Charles," in: John Charnock, Biographia navalis: or, Impartial memoirs of the lives and characters of officers of the navy of Great Britain, from the year 1660 to the present time; drawn from the most authentic sources, and disposed in a chronological arrangement, Volume 6, 391–393 p. (lire en ligne)