Base antarctique Esperanza

station de recherche

Base antarctique Esperanza
Image illustrative de l'article Base antarctique Esperanza
La base argentine Esperanza en 2016.

Coordonnées 63° 23′ 50″ sud, 56° 59′ 50″ ouest
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Création 1953
Géolocalisation sur la carte : Antarctique
(Voir situation sur carte : Antarctique)
Base antarctique Esperanza

La base Esperanza est une station de recherche scientifique argentine située sur la péninsule de la Trinité (Terre de Graham à l'extrémité de la péninsule Antarctique).

Construite en 1953, c'est l'une des deux colonies civiles de l'Antarctique avec Villa Las Estrellas sur l'île du Roi-George. La base est connue pour être le lieu de naissance, en 1978, d'Emilio Marcos Palma, le premier humain à naître en Antarctique. Elle est ouverte toute l'année.

Le record de chaleur de l'Antarctique, homologué par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), y a été atteint le à 17,5 °C[1]. La station a rapporté 18,3 °C le , ce qui en ferait le plus haut maximum sur le continent mais cela reste à homologuer[2]. De plus, cette température a été battue le à la base antarctique Marambio avec 20,7 °C (non encore homologué[3]), sur l’île Seymour.

LocalisationModifier

La base est implantée dans la baie Hope, le long de la péninsule de Tabarin (en) qui sépare celle-ci de la baie Duse (en). Ces 2 baies sont situées à l'extrémité de la péninsule de la Trinité qui est séparée du groupe des îles Joinville par le détroit Antarctique.

Base et villageModifier

Esperanza abrite 80 habitants en hiver, dont 10 familles et 2 instituteurs. Il existe une école depuis 1978. La base dispose d'un bureau d'état civil argentin où sont enregistrés les naissances et les mariages. Elle possède des installations touristiques et accueille en moyenne 1 100 touristes chaque année.

Les 43 bâtiments de la station représentent 3 744 mètres carrés couverts couverts. Les thèmes de recherches sont : la glaciologie, la sismologie, l' océanographie, l'écologie côtière, la biologie, la géologie et la limnologie.

La base comporte un ensemble d'éléments (buste du général San Martin, cimetière, grotte…) classé comme monument historique de l'Antarctique.

HommageModifier

Le 9 mars 2002, la poste argentine a émis un timbre pour commémorer le cinquantenaire de la base d'Esperanza[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Organisation météorologique mondiale, « Global Weather & Climate Extremes », sur Université d'Arizona (consulté le 27 décembre 2016).
  2. « L'antarctique-argentine-enregistre-un-record-de-temperature », sur Sciences et avenir, (consulté le 7 février 2020).
  3. BFMTV, « La barre des 20°C dépassée pour la première fois en Antarctique », sur BFMTV.com, (consulté le 16 février 2020).
  4. Le timbre de la commémoration du cinquantenaire de la base, sur wnsstamps.ch.

Lien externeModifier