Base aérienne 101 Niamey

Base aérienne 101 Niamey
avion ravitailleur Boeing KC-135 Stratotanker
avion ravitailleur Boeing KC-135 Stratotanker
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau du Niger Niger
Ville Niamey
Coordonnées 13° 28′ 54″ nord, 2° 10′ 13″ est
Altitude 223 m (732 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA NIM
Code OACI DRRN
Type d'aéroport Militaire et civil
Gestionnaire Armée de l'air et de l'espaceVoir et modifier les données sur Wikidata
Pistes
Direction Longueur Surface
09R/27L 3 000 m (9 843 ft) bitume
09L/27R 1 620 m (5 315 ft) latérite
Géolocalisation sur la carte : Niger
(Voir situation sur carte : Niger)
NIM
NIM

La base aérienne 101 Niamey est une base aérienne projetée (mise sur pied le temps d'une opération et non-permanente) de l'Armée de l'air française située au Niger (Afrique), sur le même site que l'aéroport international Diori Hamani.

Il est à noter qu'elle reprend le numéro mécanographique de la base aérienne 101 Toulouse-Francazal, dissoute en 2009.

C'est de cette base que décollent les drones Reaper qui effectuent des missions de renseignement dans le cadre de l'opération Barkhane au Sahel[1].

Avril 2022, après le redéploiement des militaires français au Sahel, le général Thierry Burkhard se rendant sur la base de Niamey, futur plot central de Barkhane. Un « PC partenariat » y est sorti de terre en quelques semaines pour planifier les opérations communes[2].

MoyensModifier

En 2018, elle emploie un peu plus de 400 aviateurs (moins de 10% de l'effectif de l'opération Barkhane), pour la mise en œuvre de 4 à 8 Dassault Mirage 2000, d'un avion ravitailleur C-135FR de l'Escadron de ravitaillement en vol et de transport stratégique 1/31 Bretagne, de quatre drones General Atomics MQ-9 Reaper de l'Escadron de drones 1/33 Belfort et de deux C-160NG Transall de l'Escadron de transport 2/64 Anjou. Elle accueille occasionnellement des Airbus A400M Atlas de l'Escadron de transport 1/61 Touraine[3].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier