Ouvrir le menu principal

Bas-en-Basset

commune française du département de la Haute-Loire

Bas-en-Basset
Bas-en-Basset
Église Saint-Thyrse de Bas-en-Basset.
Blason de Bas-en-Basset
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Loire
Arrondissement Yssingeaux
Canton Bas-en-Basset
Intercommunalité Communauté de communes Marches du Velay-Rochebaron
Maire
Mandat
Gilles David
2014-2020
Code postal 43210
Code commune 43020
Démographie
Population
municipale
4 351 hab. (2016 en augmentation de 2,81 % par rapport à 2011)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 24″ nord, 4° 06′ 36″ est
Altitude Min. 433 m
Max. 901 m
Superficie 46,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

Voir sur la carte administrative de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Bas-en-Basset

Géolocalisation sur la carte : Haute-Loire

Voir sur la carte topographique de la Haute-Loire
City locator 14.svg
Bas-en-Basset

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bas-en-Basset

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bas-en-Basset

Bas-en-Basset est une commune française située dans le département de la Haute-Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Sommaire

GéographieModifier

La commune, composée de plusieurs villages (44 lieux-dits), traversée par la Loire, s'étend sur près de 4 800 hectares.

Sur sa partie rive-gauche :

  • Bas. Partie administrative du bourg dans lequel se trouvent mairie et écoles, limitée par la Loire à l'est
  • Lamure
  • Loudun
  • Labiec
  • Os
  • Fouilloux
  • Ranchevoux
  • Coutanson
  • Tézenac
  • Montméat
  • Le Roure
  • Saint-Julien
  • Nave
  • Navogne
  • Ancette. Située au bord de l'Ance
  • Crémerolles
  • la Roche

Sur sa partie rive-droite :

  • Gourdon
  • Basset
  • les Salles
  • Gournier, partagé avec la commune de Monistrol-sur-Loire, de même que la gare.

Une plaine avec des étangs s'étend depuis la Loire jusqu'à des collines à l'ouest. Ces étangs se sont formés après l'exploitation intensive des sables de la Loire. Les cavités exploitées à l'époque se sont remplies d'eau et abritent une faune et une flore protégées.

Voies de communication et transportsModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

Cette ville a un passé qui remonte jusqu'à la préhistoire. On a trouvé, près de la Loire, des silex datant de l'époque néolithique. Les périodes gauloise et gallo-romaine ont livré aux chercheurs des pièces de monnaie émises avant et après la conquête de la Gaule, des vestiges d'une voie gallo-romaine, une coupe en céramique et une stèle portant le nom d'un jeune fille, etc.[réf. nécessaire]

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 mars 1989 Urbain Martin[2] UDF-PR Responsable d'agence bancaire
Conseiller général (1982-2001)
mars 1989 mars 2014 Joseph Chapuis DVD Agriculteur
Conseiller général (2001-2015) puis départemental (2015- )
du canton de Bas-en-Basset
mars 2014 En cours
(au 26 août 2014)
Gilles David[3] DVD Retraité

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

En 2016, la commune comptait 4 351 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Une réforme du mode de recensement permet à l'Insee de publier annuellement les populations légales des communes à partir de 2006. Pour Bas-en-Basset, commune de moins de 10 000 habitants, les recensements ont lieu tous les cinq ans, les populations légales intermédiaires sont quant à elles estimées par calcul[4]. Les populations légales des années 2006, 2011, 2016 correspondent à des recensements exhaustifs[5].

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4 9615 0985 3885 3085 5245 4185 7886 1993 386
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 0003 1893 1413 0223 0673 0743 0933 0402 940
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 9283 0022 8622 6742 6022 6112 5242 2182 112
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
2 1782 2802 3032 5212 9553 3443 8754 2324 351
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, de la commune de Bas-en-Basset en 2010[8]ainsi que, comparativement, celle du département de la Haute-Loire la même année[9], sont représentées avec les graphiques ci-dessous.

La population de la commune comporte 48,5 % d'hommes et 51,5 % de femmes. Elle présente en 2010 une structure par grands groupes d'âge légèrement plus âgée que celle de la France métropolitaine[10]. L'indicateur de jeunesse, égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans[11], est en effet de 0,89 pour la commune, soit 89 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France métropolitaine il est de 1,06. Cet indicateur est par contre supérieur à celui du département (0,87) et à celui de la région (0,8)[12].

Pyramide des âges à Bas-en-Basset en 2010 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90  ans ou +
1,4 
7,7 
75 à 89 ans
12,4 
15,7 
60 à 74 ans
16,4 
21,6 
45 à 59 ans
17,7 
20,4 
30 à 44 ans
20,2 
14,3 
15 à 29 ans
13,8 
19,9 
0 à 14 ans
18,0 
Pyramide des âges dans le département de la Haute-Loire en 2010 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,4 
7,9 
75 à 89 ans
12,3 
15,9 
60 à 74 ans
16,3 
21,7 
45 à 59 ans
20,2 
19,8 
30 à 44 ans
18,6 
15,6 
15 à 29 ans
14,0 
18,7 
0 à 14 ans
17,2 

SportsModifier

  • Stade René-David.
  • Court(s) de tennis.
  • Trois terrains de football d'entraînement.
  • Une salle municipale et une salle des fêtes.
  • Un gymnase.
  • Une piscine d'été.
  • Un club de volley-ball.

UrbanismeModifier

Morphologie urbaineModifier

Voies et placesModifier

153 odonymes recensés à Bas-en-Basset
au 5 octobre 2014
Allée Ave. Bld Chemin Cité Imp. Montée Pass. Place Pont Quai Rd-point Route Rue Ruelle Sentier Square Autres Total
0 4 [N 1] 1 [N 2] 29 0
* Court(s) de tennis 
13 1 [N 3] 0 6 [N 4] 0 0 0 9 15 [N 5] 0 0 0 75 [N 6] 153
Notes « N »
  1. Avenue de Saint Julien, Avenue du Pont, Avenue Lachomette et Avenue Vissaguet.
  2. Boulevard de la Sablière.
  3. Montée de Malorum.
  4. Place Centrale, Place de l'Église, Place de la Liberté, Place de la Mairie, Place du Cuerq et Place Imbard Sarrazin.
  5. Dont Rue du 11-Novembre.
  6. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, lotissements, résidences, quartiers, parcs, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

ÉconomieModifier

La commune possède trois zones industrielles :

  • ZI de la Gare ;
  • ZI du Patûral ;
  • ZI du Pré du Milieu.

L'essentiel de l'activité économique de la commune repose sur les domaines de la plasturgie et de l'industrie mécanique.

Les entreprises artisanales sont aussi très présentes dans la commune. Le secteur primaire est lui aussi bien représenté.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Le château de Rochebaron.
Article détaillé : Château de Rochebaron.
  • Église Saint-Thyrse de style roman.
  • La croix des Marronniers.
  • Béate de Basset.
  • Le château de Rochebaron. Dominant toute la plaine de Bas-en-Basset, il est un lieu de tourisme local, et accueille parfois des manifestations culturelles.

HéraldiqueModifier

  Blason De gueules à une amphore romaine d'or (couronne de trois tours)[14].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. carte IGN.
  2. Urbain Martin, ancien-maire sur leprogres.fr
  3. « Liste des maires » [PDF], sur le site de la préfecture de la Haute-Loire, (consulté le 30 novembre 2015).
  4. « Le recensement de la population en bref », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2013).
  5. « Calendrier de recensement des communes de la Haute-Loire », sur Insee (consulté le 16 juillet 2013)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. a et b « Chiffres clés évolution et structure de la population de Bas-en-Basset », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2013)
  9. a et b « Chiffres clés évolution et structure de la population du département de la Haute-Loire en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2013)
  10. « Chiffres clés évolution et structure de la population de la France métropolitaine en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2013).
  11. « Indicateur de jeunesse », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2013).
  12. « Chiffres clés évolution et structure de la population de la région Auvergne en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2013).
  13. Anciennement classée aux monuments historiques et déclassée par le décret du 25 avril 2017 du fait de son délabrement et du don de l'ensemble de papiers peints panoramiques des années 1800-1810.
  14. Armorial spécial de France : recueil authentique des généalogies historiques de familles nobles et titrées ... Ouvrage contenant un grand nombre de blasons gravés et l'état présent des maisons souveraines, Aimé B. d'Agnières, page 558.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Yves Theillère, Histoire du canton de Bas-en-Basset de l'époque néolithique au XXe siècle, 1989

Articles connexesModifier

Liens externesModifier