Ouvrir le menu principal
Bartolomé Leonardo de Argensola
Bartolomé Leonardo de Argensola (Diputación Provincial de Zaragoza).jpg
Bartolomé Leonardo de Argensola
Fonction
Chroniqueur majeur du Royaume d'Aragon (d)
Francisco Diago (d)
Francisco Ximénez de Urrea (en)
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Bartolomé Juan Leonardo de ArgensolaVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
Religion
Genre artistique

Bartolomé Leonardo de Argensola (Barbastro 1562 - Saragosse 1631) est un écrivain espagnol.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir été chanoine de l'église métropolitaine de Saragosse, puis chapelain de l'impératrice Marie d'Autriche, et enfin recteur de Villa-Hermosa, il succéda à son frère Lupercio dans le titre d'historiographe d'Aragon, et continua les Annales d'Aragon de Jerónimo Zurita. Il publia lui-même en 1609 une Histoire de la conquête des Moluques[1]. C'est ici qu'il rapporte que les Espagnols ont appelé des enfants blancs nés de parents noirs en Nouvelle-Guinée, des Albiños. Cette mention est considérée comme le premier rapport du terme, bien avant son utilisation par Balthazar Telles[2].

Bartolomé Leonardo de Argensola cultiva aussi la poésie avec succès.

Notes et référencesModifier

  1. Voir sur Archive.org l'édition française de 1707 et la réédition en 1891 de l'édition originale espagnole de 1609.
    Aussi publié dans la Collection des ouvrages anciens concernant Madagascar de Grandidier, tome 2[réf. nécessaire], Paris 1904 (en ligne).
  2. Pasini, Enrico. « A Prodigious Bodily Nature. Debates on Albinism 1609-1745. » En: Adelino Cardoso, Manuel Silvério Marques & Marta Mendonca (éd.). Natureza, causalidade e formas de corporeidade. Ribeirão - V. N. Famalição: Húmus, 2016. 193–236.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :