Barry Letts

acteur britannique
Barry Letts
Nom de naissance Barry Leopold Letts
Naissance
Leicester, Leicestershire,
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 84 ans)
South Hams, Devon, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Profession producteur, réalisateur, acteur

Barry Letts est un producteur, réalisateur et acteur britannique né le à Leicester et mort le à South Hams[1]. Il est connu pour avoir été un temps réalisateur puis producteur de la série Doctor Who dans les années 1960 et 1970 et pour avoir produit d'autres séries télévisées pour la BBC dans les années 1970 à 80. Très actif dans la communauté de fans de Doctor Who, il contribuera à de nombreux projets autour de la série.

CarrièreModifier

DébutsModifier

Letts commence dans le monde du spectacle en tant qu'assistant de plateau au Théâtre Royal[Lequel ?], métier qu'il occupera pleinement après ses études. Après avoir été acteur de répertoire, il sera sous-lieutenant dans la Royal Navy pendant la Seconde Guerre mondiale. Il jouera aussi le rôle principal dans un film de Terence Fisher directed film, To the Public Danger qui dénonce les conduites dangereuses. Il apparaîtra à la fin des années 1940 dans des films des studios d'Ealing, comme L'Épopée du capitaine Scott et La Mer cruelle.

Dans les années 1950, il apparaît dans la série Chapeau melon et bottes de cuir et dans un téléfilm dramatique Gunpowder Guy avec le futur comédien de Doctor Who, Patrick Troughton dans le rôle de Guy Fawkes. Il jouera aussi le rôle du colonel Herncastle dans l'adaptation en 1959 du roman de Wilkie Collins La Pierre de lune. Il jouera aussi en 1962 dans la série The Last Man Out.

La plupart de son travail ayant été pour la BBC, Letts abandonnera la carrière d'acteur après avoir passé le concours interne pour être réalisateur en 1967. Il tournera des épisodes de Z-Cars et du Soap opera The Newcomers.

Doctor WhoModifier

Letts est engagé en 1967 pour réaliser l'épisode de Doctor Who The Enemy of the World où l'acteur principal, Patrick Troughton, joue à la fois le rôle du Docteur et celui de son ennemi, le dictateur mexicain Salamander. Il fallait parfois que Troughton joue les deux personnages dans une même scène ce qui était un défi technique pour une série télévisée des années 1960.

Barry Letts accède au statut de producteur en 1969, à la suite de Derrick Sherwin, muté en catastrophe à la tête de la série Paul Temple. Jon Pertwee venait d'être engagé dans le rôle du Docteur, la série venait de passer à la couleurs et s'était basé sur le concept du Docteur résolvant des mystères sur Terre, son TARDIS étant bloqué par les Seigneurs du Temps. Letts restera producteur 5 années durant, devenant une figure paternelle d'un groupe que les fans appelleront la "UNIT Family." Malgré un budget assez serré, la série s'offrira bien plus de tournages en extérieur et une place bien plus grande sera apportée aux scènes d'action. Letts planifiera les 10 ans de la série en 1973 avec l'épisode « The Three Doctors » et créera avec le script-editor (responsable des scénarios) Terrance Dicks le personnage du Maître défini pour être le Professeur Moriarty du Docteur.

En accord avec la BBC, Letts sera autorisé à réaliser certains épisodes de la série qu'il produisait alors. Il dirigera certaines scènes en studio de « Inferno » alors que Douglas Camfield était malade, et tournera « Terror of the Autons », « Carnival of Monsters » et « Planet of the Spiders. » Il formera un partenariat avec Terrance Dicks ainsi que le scénariste Robert Sloman auquel il confia les épisodes les plus importants. La philosophie bouddhiste que Barry Letts pratiquait influencera grandement l'écriture de Doctor Who.

Décidant de quitter la série après le départ de Jon Pertwee, il auditionnera néanmoins Tom Baker sur la recommandation de Bill Slater, afin qu'il joue le rôle-titre. Après avoir produit le premier épisode mettant en scène le 4e Docteur, « Robot » Letts quittera la série au profit de Philip Hinchcliffe devenant l'un des producteurs étant resté le plus longtemps sur la série.

Il retrouvera néanmoins la série le temps de la 18e saison durant la période 1980-1981 afin de devenir producteur exécutif auprès de John Nathan-Turner. Suite aux restructuration de la BBC, Nathan-Turner avait été désigné comme producteur de la série sans avoir d'expérience dans le métier. Letts fut engagé pour le seconder.

En 1974, Barry Letts écrira aussi la novélisation de l'épisode « The Dæmons » et écrira dans les années 1990 deux scénarios radiophoniques autour du Docteur, The Paradise of Death et The Ghosts of N-Space. Il écrira aussi deux romans dérivé de la série en 2003, Deadly Reunion (avec Terrance Dicks) et en 2005, Island of Death (2005).

Lors du retour de la série en 2005, Barry Letts fut rappelé pour promouvoir la série. Toujours très attaché à la série, il participera aux commentaires des épisodes en DVD jusqu'à sa mort en 2009.

Fin de carrièreModifier

Après Doctor Who, Barry Letts produira la série Moonbase 3 avec Terrance Dicks, le temps d'une saison en 1975.

En association avec la BBC, il produira pendant 8 ans les Sunday Classic des mini-séries basées sur des classiques de la littérature anglaise comme Nicholas Nickleby, Les Grandes Espérances, Le Conte de deux cités, Le Chien des Baskervilles (avec Tom Baker), L'homme invisible, Pinocchio, Gulliver, Alice au pays des merveilles, Lorna Doone, Le Petit Lord Fauntleroy, The Children of the New Forest, Beau Geste ou Sense and Sensibility. Il produira une version de Jane Eyre avec Timothy Dalton et Zelah Clarke qui sera nominé aux BAFTA.

Il sera aussi réalisateur sur une version téléfilm de David Copperfield et des épisodes du soap opera EastEnders de 1990 à 1992. Il apparaîtra en caméo dans un film de 2007, Exodus et sera narrateur sur un téléfilm de Mark Gatiss, The Worst Journey in the World

En novembre 2009, sortira une longue interview de lui, Who and Me couvrant sa carrière et son travail notamment sur Doctor Who. Il sortira en CD et sera diffusé par la BBC Radio 7.

Vie PersonnelleModifier

Marié, Barry Letts aura trois enfants, Dominic, Crispin et Joanna, tout trois comédiens. Sa femme, Muriel, mourra au début de l'année 2009, et Barry Letts succombera la même année à un cancer qu'il avait contracté depuis plusieurs années[1]. Lors de sa mort, une émission de radio de la BBC sera consacré à son hommage. Tom Baker expliquera que Barry Letts fut le "lien qui changea ma vie." Le producteur Russell T Davies écrira aussi un hommage dans le Doctor Who Magazine no 415.

En novembre 2009, l'épisode La Conquête de Mars sera dédicacé à sa mémoire et le no 417 de Doctor Who Magazine inclura 12 pages d'hommage et les témoignages de Frazer Hines, Mary Peach, Terrance Dicks, Nicholas Courtney, Graeme Harper, Katy Manning, Christopher Barry, Elisabeth Sladen et Tom Baker.

Filmographie sélective (comme acteur)Modifier

Filmographie sélective (comme réalisateur)Modifier

Filmographie sélective (en tant que producteur)Modifier

  • 1970 - 1974 : Doctor Who (série télévisée)
  • 1975 : Moonbase 3 (série télévisée) : (6 épisodes)
  • 1976 : Lorna Doone (série télévisée) : (5 épisodes)
  • 1976 : Le Petit Lord Fauntleroy (série télévisée) : (6 épisodes)
  • 1977 : Nicholas Nickleby (série télévisée) : (6 épisodes)
  • 1978 : Pinocchio (série télévisée) : (4 épisodes)
  • 1980 : The History of Mr. Polly (série télévisée) : (4 épisodes)
  • 1980 : Le Conte de deux cités (série télévisée) : (4 épisodes)
  • 1980 - 1981 : Doctor Who (série télévisée)
  • 1981 : Les Grandes Espérances (série télévisée) : (12 épisodes)
  • 1982 : Le Chien des Baskervilles (série télévisée) : (4 épisodes)
  • 1982 : Beau Geste (série télévisée) : (8 épisodes)
  • 1983 : Jane Eyre (série télévisée) : (11 épisodes)
  • 1984 : L'Homme Invisible (série télévisée) : (6 épisodes)
  • 1985 : Les Papiers posthumes du Pickwick Club (série télévisée) : (9 épisodes)

Liens externesModifier

SourceModifier

  1. a et b (en) Gavin Gaughan, « Barry Letts obituary », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 13 octobre 2009)