Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un barrage édifié en Corrèze. Pour celui situé dans la Haute-Loire, voir barrage de Lavalette.
Barrage de la Valette
(Barrage de Marcillac)
Doustre barrage de la Valette.JPG
Le barrage de la Valette.
Géographie
Pays
Région
Département
Communes
Coordonnées
Cours d'eau
Objectifs et impacts
Vocation
Date de mise en service
1949
Barrage
Type
Hauteur
(lit de rivière)
50 m
Longueur
207 m
Épaisseur en crête
2,50 m
Épaisseur à la base
8,75 m
Réservoir
Volume
31 millions de
Superficie
230 ha
Centrale(s) hydroélectrique(s)
Puissance installée
33 MW
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Arch dam 12x12 ne.svg
Localisation sur la carte de Corrèze
voir sur la carte de Corrèze
Arch dam 12x12 ne.svg

Le barrage de la Valette, parfois appelé barrage de Marcillac, est un barrage français situé dans le Massif central, en Corrèze, sur le Doustre.

HistoireModifier

Le barrage de la Valette est édifié au sortir de la Seconde Guerre mondiale, entre 1945 et 1949[1].

LocalisationModifier

De type voûte en béton, il est situé en Corrèze, sur le Doustre, un affluent de la Dordogne, entre les communes de Marcillac-la-Croisille (rive gauche) et Saint-Pardoux-la-Croisille (rive droite).

Ses principales caractéristiques sont les suivantes[1] :

  • hauteur : 50 mètres ;
  • longueur de crête : 207 mètres ;
  • largeur de crête : 2,50 mètres ;
  • épaisseur à la base : 8,75 mètres ;
  • volume du barrage : 30 000 m3.

La production électrique ne s'effectue pas directement au barrage mais cinq kilomètres au sud-est, sur le territoire de Marcillac-la-Croisille, à l'usine de Nougein, alimentée en eau par une conduite forcée[2].

La centrale est équipée de deux groupes générateurs d'un puissance totale de 33 000 kW et d'une productibilité annuelle de 64 millions de kWh.

Lac de retenueModifier

Ce barrage a permis la création du lac de la Valette (ou de Marcillac, ou de Marcillac-la-Croisille), long de huit kilomètres et d'une superficie de 230 hectares. Il est situé au nord-est du bourg de Saint-Pardoux-la-Croisille et à l'ouest de celui de Marcillac-la-Croisille. Outre ces deux communes, il en borde deux autres en amont : Champagnac-la-Noaille et Lafage-sur-Sombre. Sa mise en eau a fait disparaître un hameau, quatre moulins et huit ponts[2].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Barrage de la Valette sur Structurae, consulté le 25 juillet 2015.
  2. a et b Le barrage de la Valette sur le site Saint-Pardoux-la-Croisille en Corrèze, consulté le 25 juillet 2015