Ouvrir le menu principal
Barrage de Yaté
Barrage de Yaté, Nouvelle calédonie 04.JPG
Vue générale du barrage et du lac de Yaté
Géographie
Localisation
Coordonnées
Cours d'eau
Yaté
Objectifs et impacts
Vocation
Hydro-électrique
Propriétaire
Enercal
Date du début des travaux
1955
Date de la fin des travaux
1959
Date de mise en service
21 septembre 1959
Barrage
Type
mixte (barrage-poids, barrage-voûte, digue en enrochements)
Hauteur
(lit de rivière)
60 m
Longueur
640 m
Épaisseur à la base
m
Réservoir
Nom
Altitude
160 m
Volume
315 millions de
Superficie
4 000 ha
Centrale(s) hydroélectrique(s)
Type de centrale
Turbine hydraulique
Hauteur de chute
157 m
Débit d'équipement
51 m³/s
Nombre de turbines
2
Type de turbines
Francis
Puissance installée
68 MW
Production annuelle
307 GWh

Site web

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Calédonie

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Calédonie)
Point carte.svg

Le barrage de Yaté est un barrage hydroélectrique situé dans la commune de Yaté (province Sud), au Sud-Est de l'île de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Haut de 45 m et long de 641 m, il est situé à 160 m au-dessus du niveau de la mer. Édifié en 1959, ce barrage alimente l’usine SLN de Doniambo et fournit 20 % de l’électricité du territoire. Un lac artificiel de 40 km2 alimente le barrage.

HistoriqueModifier

Caractéristiques de l’aménagementModifier

Le barrage de Yaté est composé de quatre types de barrages différents[1] :

  • Le principal d'entre eux, situé au centre de l'aménagement, est un barrage-poids d'une longueur de 61 mètres, équipé de trois évacuateurs de crue, susceptibles d'évacuer 5 280 m3/s en cas de fortes précipitations (la crue millénale est estimée à 6 000 m3/s),
  • Un barrage-voûte long de 200 mètres, non déversant, le flanque sur sa rive droite (au Sud-Est). Il est équipé de deux vannes de vidange de fond, pouvant évacuer 500 m3/s,
  • Une seconde voûte sur la rive gauche (qualifié de « mur en aile »), d'une longueur de 100 mètres, et formant un angle droit avec le barrage-poids
  • Une digue en terre et enrochement de 280 mètres de longueur, prolongeant cette voûte sur la rive gauche de la Yaté.

Une galerie de 2 600 mètres permet d'amener l'eau jusqu'à l'usine.

Les alternateurs de chaque groupe ont une capacité de 17 MW, et produisent un courant électrique d'une tension de 8 600 volts. Celle-ci est élevée à 150 kV pour faciliter le transport car plus la tension est élevée, plus la section des câbles est réduite, ce qui permet également une économie dans la structure des pylônes. La tension est abaissée à 15 kV pour les fours de la SLN et à 220 V pour la consommation domestique des Calédoniens.

Production annuelleModifier

Chaque année, la centrale électrique de Yaté produit 306 millions de kilowattheures et assure environ un tiers de la production d'énergie électrique du Territoire.

AnecdotesModifier

  • Les habitants de la cité Enercal de Yaté sont pour la grande majorité des employés d'Enercal (Énergie calédonienne) qui travaillent sur le barrage et l'usine. Il y a également les gendarmes qui y habitent. Peu restent sur Yaté durant le week-end.
  • Tous les ans, le départ de la course de la « Gigawatt d’Enercal » (10, 20 ou 30 km sur sentiers caillouteux) est donné sur le barrage de Yaté.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier