Ouvrir le menu principal

Baron Girod de l'Ain

'Baron Girod de l'Ain'
Image illustrative de l’article Baron Girod de l'Ain
Rose 'Girod de l'Ain'.

Type Hybride remontant, rosier Bourbon
Obtenteur Reverchon
Pays France
Année 1897
Synonymes 'Baron Giraud de l'Ain', 'Prinzess Christine von Salm', 'Royal Mondain'

'Baron Girod de l’Ain' est un cultivar de rosier Bourbon hybride remontant[1] obtenu par le rosiériste français Reverchon en 1897[2]. Il doit son nom au baron Girod de l'Ain (1781-1847), homme politique français, pour le cinquantenaire de sa mort. Ce rosier d'autrefois fort original est toujours très apprécié dans de nombreux pays par la couleur carmin remarquable de ses pétales bordés d'un liséré blanc.

DescriptionModifier

Le buisson atteint 100-150 cm de hauteur et 90-120 cm de largeur. Les fleurs doubles mesurent de 12 à 14 cm de moyenne et arborent une couleur remarquable d'un rouge carmin foncé avec quelques stries blanches en liséré très légères au bord des pétales[3] finement dentelés[4],[5]. Son parfum est fort et agréable[6]. Sa floraison est remontante[4], avec une floraison abondante à la fin du printemps et puis une autre moins luxuriante au courant du mois de septembre[7].

AscendanceModifier

Ce rosier est une mutation du rosier 'Eugène Fürst' (1875, Soupert & Notting, Luxembourg)[5]. D'après le site Helpmefind.com[8]:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
sans nom
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
'Général Jacqueminot'
Roussel, 1853
tétraploïde, hybride remontant, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
'Gloire des Rosomanes' Plantier ou Vibert, 1825
triploïde, hybride de Rosa chinensis, rosier gallique, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
'Géant des Batailles' Nérard, 1846
hybride remontant, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
'Baron de Bonstetten'
Liabaud, 1871
hybride remontant, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
'Gloire des Rosomanes' Plantier ou Vibert, 1825
triploïde, hybride de Rosa chinensis, rosier gallique, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
'Géant des Batailles'
Nérard, 1846
hybride remontant, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
'Eugène Fürst'
Soupert & Notting, 1875
hybride remontant, fleurs rouges
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
sans nom
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

CultureModifier

Sa zone de rusticité est: 6b (−17,8 °C−20,6 °C)[2]. Il est moyennement résistant à la maladie des taches noires[9]. Il a besoin d'être taillé à la fin de l'été[10]. Il faut éviter le soleil brûlant[11].

 
Rose 'Baron Girod de l'Ain'

Quelques distinctions américainesModifier

 
Buisson de roses 'Baron Girod de l'Ain'.
  • Victorian (ARS). Olympia Rose Society Show. 2012
  • Victorian (ARS). Central Louisiana Rose Society Show. 2001
  • Victorian (ARS). El Paso Rose Society Show. 2001
  • Victorian (ARS). Las Vegas Valley Rose Society Show. 2001
  • Victorian (ARS). Tulsa Rose Society Show. 2001
  • Victorian (ARS). Forest City Rose Society Show. 2000
  • Victorian (ARS). Thumb Rose Society Show. 2000
  • Victorian (ARS). Western Reserve Rose Society Show. 2000
  • Victorian (ARS). Rose Society of Tucson Show. 1999
  • Victorian (ARS). Southwest Oregon Rose Society Show. 1998[12]

Notes et référencesModifier

  1. (en) 'Baron Girod de l’Ain' sur le site David Austin Roses
  2. a et b (en) Rosa 'Baron Girod de l’Ain' sur le site HelpMeFind.com
  3. Catalogue Briant
  4. a et b Catalogue Guillot
  5. a et b (en) Stirling Macoboy, 1993, The Ultimate Rose Book, éd. Harry N. Abrams, Inc., (ISBN 0-8109-3920-7)
  6. (en) Peter Harkness & Mary Moody, The Illustrated Encyclopedia of Roses, 1993, Timber Press, Inc., (ISBN 0-88192-271-4)
  7. Encyclopédie Nature & Jardin
  8. (en) « Helpmefind » [archive du ] (consulté le 5 novembre 2018)
  9. (ru) Rose 'Baron Girod de l’Ain' sur le site websad.ru
  10. (ru) Baron Girod de l'Ain (Baron Giraud de l'Ain, Prinzess Christine von Salm, Royal Mondain) sur le site rozovodik.ru
  11. Plantes et Nature
  12. « 'Baron Girod de l'Ain' rose Awards », HelpMeFind.com (consulté le 5 novembre 2018)

BibliographieModifier

  • (en) Marilyn A. Young et Philip Schorr, Modern Roses, 2007, Shreveport LA, American Rose Society, p. 42, 576 pages, (ISBN 9781597250986 et 1597250988)
  • (en) Charles & Brigid Quest-Ritson, The Royal Horticultural Society Encyclopedia of Roses, 2011, Londres, éd. Dorling Kindersley, p. 141, 448 pages (ISBN 978-1-4053-7385-2)

Liens externesModifier