Barbara Woodward

diplomate britannique

Barbara Woodward
Illustration.
Barbara Woodward en 2014
Fonctions
Représentant permanent du Royaume-Uni auprès des Nations unies
En fonction depuis le
Premier ministre Boris Johnson
Prédécesseur Karen Pierce
Ambassadeur du Royaume-Uni en Chine
Premier ministre David Cameron
Theresa May
Boris Johnson
Prédécesseur Sebastian Wood (en)
Successeur Caroline Wilson (en)
Biographie
Nom de naissance Barbara Janet Woodward
Date de naissance
Lieu de naissance Gipping, Suffolk, Angleterre
Nationalité Britannique
Père Arthur Claude Woodward
Mère Rosemary Monica Grabrielle Woodward (née Felton)
Diplômée de Université de St Andrews
Université Yale
Résidence New York, États-Unis

Barbara Janet Woodward, née le , est une diplomate britannique et une spécialiste de la Chine dans le domaine de la diplomatie. Elle est l'actuelle représentante permanente du Royaume-Uni auprès des Nations unies, après avoir été l'ambassadrice britannique en Chine de 2015 à 2020 et la première femme à occuper ce poste[1].

Woodward a obtenu une maîtrise des arts (MA) en histoire à l'Université de St Andrews, en Écosse, avant de poursuivre ses études en relations internationales à l'Université Yale. Elle a rejoint le Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth en 1994 et a travaillé en Chine, en Russie, en Union européenne et aux Nations Unies[2],[3].

BiographieModifier

Barbara Janet Woodward naît à Gipping dans le comté de Suffolk au Royaume-Uni, le [4]. Elle est la fille d'Arthur Claude Woodward (1921-1992), qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale en tant que lieutenant dans le régiment de Suffolk et a remporté la Croix militaire pour bravoure[5], puis a ensuite été élu Chartered Surveyor ; et de Rosemary Monica Gabrielle Fenton (morte en 2017)[6].

Barbara Woodward a fait ses études à la South Lee School à Bury St Edmunds (Suffolk), puis à la Saint Felix School, un pensionnat mixte indépendant à Southwold (Suffolk).

Woodward a ensuite été admise à l'Université de St Andrews en Écosse en 1979 où elle a étudié l'histoire. Elle a obtenu en 1983 une maîtrise en arts (MA). Elle a enseigné l'anglais, d'abord à Université de Nankai, puis à l'Université de Hubei, à Wuhan, en Chine entre 1986 et 1988. Plus tard, elle a appris et maîtrisé le chinois. Son professeur à Londres lui a donné le nom chinois Wu Baina (吴 百 纳 (Wú Bǎinà))[1]. En 1988, elle est allée à l'Université Yale aux États-Unis pour poursuivre ses études sur les relations internationales, et a obtenu un Master of Arts de troisième cycle (MA)[2].

Carrière diplomatiqueModifier

Woodward rejoint le Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth en 1994[2]. Elle sert en Russie de 1994 à 1998 en tant que Deuxième (puis Premier) secrétaire. Elle travaille en Chine de 2003 à 2009, tout d'abord en tant que conseillère politique, puis, sur l'ensemble des relations entre le Royaume-Uni et la Chine en tant que Premier conseiller à l'Ambassade du Royaume-Uni, y compris pendant les Jeux olympiques d'été de 2008. De 2011 à 2015, elle est Directrice générale des affaires économiques et consulaires au Bureau des affaires étrangères et du Commonwealth[7].

En février 2015, Woodward est nommée ambassadrice britannique en Chine. Elle devient ainsi la première femme à occuper ce poste[1]. Caroline Wilson (en) lui succède en .

En 2015, lors d'une conversation avec Lucy D'Orsi, la reine Élisabeth II a déclaré que les responsables chinois « ont été très impolis envers l'ambassadeur[a] » (faisant référence à Woodward), lors d'un événement tenu au Lancaster House, à Londres[8],[9].

En 2020, Woodward est nommée représentante permanente du Royaume-Uni auprès de l'Organisation des Nations unies par le Ministre des affaires étrangères, Dominic Raab[2],[3].

RécompensesModifier

Woodward est faite Officier de l'Ordre de l'Empire britannique par la reine Élisabeth II dans le cadre de la cérémonie des « New Year Honours » de 1999, alors qu'elle était première secrétaire à Moscou[10]. En 2011, elle est nommée Compagnon du très distingué ordre de Saint Michael et Saint George[11],[12], puis Dame-commandeur de l'Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges en 2016, pour ses services dans le cadre des relations entre le Royaume-Uni et la Chine.

Notes et référencesModifier

NoteModifier

  1. « The Queen said: "They were very rude to the ambassador"[8] »

RéférencesModifier

  1. a b et c (zh) « 英国首位女性驻华大使履新 29年前在中国教英语 » [« La première femme ambassadeur de Grande-Bretagne en Chine prend ses fonctions après avoir enseigné l'anglais en Chine il y a 29 ans. »], Chinanews,‎ (lire en ligne)
  2. a b c et d (en) « Dame Barbara Woodward DCMG OBE », sur gov.uk (consulté le )
  3. a et b (en) « Biographical Note, BIO/5358, New Permanent Representative of United Kingdom Pays Courtesy Call on Secretary-General », sur un.org, (consulté le )
  4. (en) « England & Wales births 1837-2006 », sur Genes Reunited (consulté le )
  5. (en) « Second Supplement to the London Gazette », The Gazette,‎ , page 5856 (lire en ligne)
  6. (en) « Rosemary Monica Gabrielle (Fenton) Woodward », sur legacy.com, (consulté le )
  7. (en) Colin Mackie, A directory of British diplomats, , 1298 p. (lire en ligne [PDF]), pages 545, 658, 660 et 916
  8. a et b (en) « Queen filmed calling Chinese officials 'very rude' », BBC,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Tom Phillips, « Queen caught on camera saying Chinese officials were 'very rude' », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  10. "Supplement to Issue 55354", London Gazette, 31 December 1998, p.24.
  11. "Supplement to Issue 59808", London Gazette, 11 June 2011, p.13.
  12. « Birthday Honours 2016: Diplomatic Service and Overseas List », UK Government (consulté le )