Ouvrir le menu principal

Banque fédérale d'Allemagne

Banque fédérale d'Allemagne
(de) Deutsche Bundesbank
Image illustrative de l'article Banque fédérale d'Allemagne

Siège Francfort (Allemagne)
Coordonnées
géographiques
du siège
50° 08′ 02″ nord, 8° 39′ 35″ est
Création 1957
Président Jens Weidmann
Zone monétaire Drapeau de l’Union européenne Zone euro
Devise Euro
Code ISO 4217 EUR
Réserves 211 288 millions d'euros
Site officiel (de) www.bundesbank.de

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Banque fédérale d'Allemagne

Géolocalisation sur la carte : Francfort-sur-le-Main

(Voir situation sur carte : Francfort-sur-le-Main)
Banque fédérale d'Allemagne

La Banque fédérale d'Allemagne (en allemand Deutsche Bundesbank ; familièrement la Buba[1]) est la banque centrale de la République fédérale allemande.

StatutModifier

Son statut actuel date de la loi du (Bundesbankgesetz) entrée en vigueur le 1er août de la même année. Elle a succédé à la Bank Deutscher Länder créée le dans les secteurs d'occupation occidentaux. À cette époque, cette banque avait porté la responsabilité de la monnaie allemande, lorsque le Deutsche Mark avait été introduit (), et cela jusqu'à la création de la Deutsche Bundesbank.

Le siège de la Bundesbank est installé à Francfort-sur-le-Main.

Comme conséquence de l'intégration de la Deutsche Bundesbank dans le système des banques centrales européennes, son organisation a été modifiée par un amendement du Bundesbank Act qui a pris effet le .

Réserves d'orModifier

Les réserves d'or de la Bundesbank se trouvaient en date du à New York[2].

En , sous la pression des médias et d'un certain nombre de députés allemands, la Bundesbank s'est décidée à dévoiler l'importance et les lieux où sont entreposées ses réserves en or. Celles-ci s'élèvent à 3 396 tonnes[1]. 1536 tonnes d'or, soit 45 % de ces réserves, d'une valeur de 60,1 milliards d'euros en , sont entreposées dans les coffres de la Fed à New-York[1]. Le reste est conservé en Allemagne pour 31 %, en Angleterre dans la Bank of England pour 13 %, et en France dans la Banque de France pour 11 % à Paris[1].

En , l'Allemagne détenait alors, avec ses 3 396 tonnes, une valeur de 132,8 milliards d'euros, soit les réserves d'or les plus importantes au monde après la Fed aux États-Unis[1].

PrésidentsModifier

 
Frankfurt am Main

DirectoireModifier

Constitution du directoire [3]

  • Président Jens Weidmann (Communication, Droit, Économie, Recherche) - depuis le
  • Vice-présidente Claudia M. Buch (Stabilité financière, Contrôle des risques, Statistique) - depuis
  • Carl-Ludwig Thiele (Monnaie fiduciaire, Contrôle, Tenue des livres et organisation, Opérations de paiement et systèmes de règlement-livraison) - depuis
  • Andreas Dombret (Banques et surveillance prudentielle, Formation économique, Université de la Bundesbank et Coopération technique des banques centrales, Contrôle des risques, Représentants à l'étranger) - depuis
  • Johannes Beermann (Personnel, Administration et construction, centre d'approvisionnement) depuis
  • Joachim Wuermeling (Technologie de l'information et Marchés ) depuis

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e L'Allemagne lève le secret sur ses 3396 tonnes d'or, Patrick Saint-Paul, Le Figaro.fr, 20 novembre 2012
  2. Chris Powell, La Bundesbank confirme que son or est aux Etats Unis , 24hGold, 14 décembre 2009
  3. bundesbank.de: Conseil de la Deutsche Bundesbank récupéré 4 mars 2017

Lien externeModifier