Banque centrale du Soudan

Banque centrale du Soudan
Cbank.sudan.JPG
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Governor of the Bank of Sudan
Hussein Yahya Jangoul (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

La Banque centrale du Soudan a été créée en 1960, quatre ans après l'indépendance du Soudan. La banque est située dans la capitale Khartoum.

HistoireModifier

Après l'indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni et le désengagement de l'Égypte, partenaire du Royaume-Uni en 1956, une réflexion a commencé sur la création d'une banque centrale pour le Soudan afin de superviser les opérations bancaires dans le pays. Un comité de trois experts a été formé à partir de la Réserve fédérale américaine pour examiner la possibilité d'établir une banque centrale au Soudan pour mener des activités bancaires dans le pays. En 1960, la Banque du Soudan a commencé ses opérations.

Depuis sa création en 1960 et jusqu'en 1984, la Banque du Soudan a utilisé des outils de politique monétaire directs et indirects qui lui permettent de contrôler le crédit, comme elle contrôlait la masse monétaire par le biais des taux d'intérêt, de l'évolution des ratios de réserves de liquidités et d'autres moyens bancaires. En 1984, le système bancaire islamique a commencé à être appliqué, de sorte que la Banque du Soudan jouerait alors son rôle dans l'approfondissement de l'islam du système bancaire. Le Conseil suprême de surveillance de la charia de la Banque a été créé en 1992 pour assurer la purification des opérations bancaires du soupçon d'usure. La Banque a également continué à remplir son rôle de banque pour le gouvernement central, le gouvernement des États, les organismes et agences gouvernementaux et semi-gouvernementaux, en contribuant à leur capital et en assurant la gestion de leurs comptes locaux et étrangers, en plus de remplir son rôle en tant que prêteur du gouvernement et dernier prêteur des banques[1].

Système bancaireModifier

Après la signature de l'Accord de paix global entre le gouvernement et le Mouvement populaire de libération du Soudan, mettant fin à 25 ans de guerre civile dans le Sud du Soudan, la loi de 2006 sur la Banque centrale du Soudan a été promulguée, précisant la nature du système bancaire et de la banque et ses succursales de sorte que la banque et le système bancaire soudanais se composent d'un système bancaire dual, dont l'un est islamique au nord du Soudan. L'autre est traditionnel au Soudan du Sud.

Société de services bancaires électroniquesModifier

La Banque centrale du Soudan a créé l'Electronic Banking Services Company en 1999 en tant que société par actions privée. La société a commencé ses opérations en l'an 2000 avec la composition des actionnaires, qui se compose de la Banque centrale du Soudan, le principal propriétaire, où elle détient environ 49% des actions, un groupe de banques 21% et Sudatel 30%[1].

L'inclusion financièreModifier

La Banque participe à l'élaboration de politiques visant à promouvoir l'inclusion financière et est membre de l'Alliance pour l'inclusion financière[2].

Notes et référencesModifier