Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bandai Namco.

Bandai Namco Holdings Inc.
株式会社バンダイナムコホールディングス
logo de Bandai Namco Holdings
illustration de Bandai Namco Holdings
Le siège social de la société à Minato.

Création Namco Bandai Holdings : [1]
Namco Bandai Games : 2006
Namco : 1955
Bandai : 1950
Dates clés 2005, 2006
Forme juridique Kabushiki gaisha
Action TSE : 7832
Slogan Dreams, Fun and Inspiration
(« Rêves, Divertissement et Inspiration »)
Siège social Minato, Tokyo
Drapeau du Japon Japon
Direction Mitsuaki Taguchi (Président et directeur-représentant)[1]
Activité Jeu vidéo, jouet, divertissement, loisir
Filiales Bandai Co., Ltd.,
Bandai Namco Entertainment,
Bandai Namco Amusement Inc.etc.
Effectif 891 (mars 2008)
Site web (ja) Site officiel

Fonds propres 10 milliards de yens
Chiffre d'affaires en augmentation 678,3 milliards de yens (2018)[2]
620,1 milliards de yens (2017)[2]
Résultat net 24,252 millions de yens (2007)[3]

Bandai Namco Holdings Inc. (BNHD) (株式会社バンダイナムコホールディングス, Kabushiki gaisha Bandai Namuko Hōrudingusu?), aussi connue comme Bandai Namco Group, est une entreprise holding japonaise issue de la fusion de Bandai et de Namco le [4]. Elle est spécialisée dans les jouets, les jeux vidéo, les arcades, les anime et les parcs de loisirs. Bandai Namco fournit également diverses machines d'arcade aux cinémas et salles d'arcade du monde entier.

Le siège de la société se trouve à Minato dans la préfecture de Tokyo[1]. En , Bandai Namco est la plus grande entreprise de jouets au monde, avec un chiffre d'affaires annuel de 6,4 milliards de dollars[5].

Sommaire

DescriptionModifier

Bandai Namco Holdings Inc. est le fruit de la fusion qui s'est opérée le entre les sociétés Namco et Bandai[4].

Namco exerce son activité dans le milieu du jeu vidéo depuis 1974. Bandai, fondé en 1950, est le troisième plus grand fabricant de jouets au monde.

Dès le mois de mai 2005, les directions annoncent publiquement le rapprochement de ces entreprises prévu pour la fin de l'année. Officiellement, c'est Bandai qui rachète la société Namco, dans la réalité, le groupe est constitué à part égale des entreprises et filiales de chaque groupe.

Ces deux sociétés fusionnent le pour former Namco Bandai Holdings Inc., qui devient la holding des deux entreprises. Cette fusion va constituer une des plus grosses entreprises dans le secteur du jeu vidéo au Japon.

Depuis la prise de pouvoir, Namco a fusionné avec la section jeu vidéo de Bandai, puis ce nouveau groupe a été renommé Namco Bandai Games à la date du [6].

Dans le même temps, les sections divertissement, parcs à thèmes et parcs de loisirs de Namco échappent à la direction de Namco pour être regroupées en tant que filiale de Namco Bandai Holdings sous le nom de Namco Limited.

En janvier 2006, Namco Bandai Games America Inc. est créé à Santa Clara en Californie, en tant que filiale de Namco Bandai Holdings, gérant le marché et le fonctionnement de Namco Bandai Games et Bandai en Amérique du Nord[7],[8].

En mars 2007, Namco Bandai Holdings entre en parts minoritaire dans le capital de Toei Corporation et Toei Animation Co. Ltd.. Namco Bandai Games s'allie à Sony pour créer un nouveau studio de développement de jeux vidéo nommé Cellius pour lequel le groupe sera le principal actionnaire, et dont les activités seront centrées autour du processeur Cell pour le développement de jeux PlayStation 3. Le studio développera également des jeux pour smartphones et PC.

Namco Bandai Holdings annonce le la fusion de section jeu vidéo de la société Banpresto dans le groupe Namco Bandai Games à la date du . Les branches de divertissement et de loisirs intègreront Namco Ltd. en tant que filiale[9],[10].

Le 25 janvier 2014, Namco Bandai Games et Namco Bandai Studios annoncent que les entreprises seraient dorénavant connues comme Bandai Namco Games et Bandai Namco Studios. Ce changement vise à unifier la marque à l'international (puisque la société était déjà connue comme Bandai Namco au Japon)[11].

Le groupe et ses filialesModifier

Bandai Namco Holdings est un groupe tentaculaire et à forte vocation expansive depuis sa création. Elle est organisée en cinq branches d'affaires stratégiques, complétées par les entreprises d'affaires affiliées qui fournissent un soutien logistique[12]. Ces branches sont composées des « Jouets et loisirs », des « Divertissements en réseau » (jeux vidéo), des « Divertissements réels » (arcades, VR, parcs de loisirs), de « Production visuelle et musicale » (production et distribution d'anime, de drama et de musique), de « Création de propriétés intellectuelles » (production d'anime).

Historique de l'organisationModifier

 
Organisation de la société en 2006.

L'organisation de la société a considérablement changé depuis la fusion. En , NBHD était composé de 5 branches d'affaires stratégiques et les entreprises d'affaires affiliées[13]. En , la branche des Jeux vidéo et celle du Réseau ont été fusionnés[14]. L'année suivante, la branche des Jeux vidéo et celle des Vidéo et Musique fusionnent pour former la branche de « Contenu »[15].

Jouets et loisirsModifier

À l'étranger
  • Bandai America Inc.
  • Bandai Namco Collectibles LLC.
  • Bandai S.A.S.
    • Bandai U.K. Ltd.
    • Bandai Espana S.A.
  • Bandai Namco Asia Co., Ltd.
  • Bandai Namco Toys & Hobby (Shanghai) Co., Ltd.
  • Bandai (Shenzhen) Co., Ltd.
  • Bandai Namco Korea Co., Ltd.
  • Bandai Namco (Thailand) Co., Ltd.
  • Bandai Namco Philipinnes Inc.
  • Banpresto (H.K.) Ltd.

Divertissements en réseauModifier

À l'étranger
  • Bandai Namco Entertainment America Inc.
  • Bandai Namco Entertainment Europe S.A.S.
  • Bandai Namco Entertainment (Shanghai) Co., Ltd.
  • Bandai Namco Studios Singapore Pte. Ltd.
  • D3 Publisher of America, Inc.

Divertissements réelsModifier

À l'étranger
  • Bandai Namco Amusement America Inc.
  • Bandai Namco Amusement Europe Ltd.
  • Namco USA Inc.
  • Namco UK Ltd.
  • Namco Enterprises Asia Ltd.
  • Bandai Namco Amusement (Shanghai) Co., Ltd.

Production visuelle et musicaleModifier

Création de propriétés intellectuellesModifier

À l'étranger
  • Sunrise Shanghai Co., Ltd.

Entreprises d'affaires affiliéesModifier

Notes et référencesModifier

(ja)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en japonais « バンダイナムコホールディングス » (voir la liste des auteurs) et en anglais « Bandai Namco Holdings » (voir la liste des auteurs).
  1. a b et c (en) « About Company : Corporate Data », sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)
  2. a et b (en) « Integrated Report 2018 » [« Rapport intégré de 2018 »] [PDF], sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)
  3. (en) « Annual Report 2007 » [« Rapport annuel de 2007 »] [PDF], sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)
  4. a et b Forbes, « Bandai, Namco to merge in Sept to form Japan's No 3 toy, game group - UPDATE 2 » (version du 14 août 2011 sur l'Internet Archive)
  5. (en) « Worldwide revenue of major toy companies in 2017 (in million U.S. dollars) » [« Chiffre d'affaires mondial des principales entreprises de jouets en 2017 (en millions de dollars américains) »], sur Statista (consulté le 19 juin 2019)
  6. (en) La fusion de Namco et Bandai
  7. (en) La filiale Américaine de NAMCO BANDAI Games
  8. (en) Structure de Namco Bandai Holdings (États-Unis)
  9. (fr) Namco Bandai Games absorbe Banpresto
  10. (en) Historique de Namco Bandai Holdings
  11. Andrew Goldfarb, « Namco Bandai Changing Name to Bandai Namco », IGN (consulté le 7 mars 2014)
  12. (en) « BANDAI NAMCO Group - CORPORATE PROFILE 2019 » [« Bandai Namco Group - Profil de la société 2019 »] [PDF], sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)
  13. (en) « Annual Report 2006 » [« Rapport annuel de 2006 »] [PDF], sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)
  14. (en) « Annual Report 2009 » [« Rapport annuel de 2009 »] [PDF], sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)
  15. (en) « Annual Report 2010 » [« Rapport annuel de 2010 »] [PDF], sur Site officiel (consulté le 19 juin 2019)

Liens externesModifier